04/05/2009

Savez-vous compter jusqu’à trois ?

 Hier…1, 2, 3…..aujourd’hui…1, 2, 3…..et demain ? Encore 1, 2, 3 ?

-          Il fut un temps où le cycle d’orientation comportait :

3 sections (LS, G et P) avec passages possibles de l’une à l’autre (rares)

-          Aujourd’hui….

3 regroupements (A, B et C) avec passages possibles de l’un à l’autre (rares)

-          Demain, avec le contre-projet….. ?

3 regroupements sections (CT, LC et LS) avec des passerelles (pratiquement irréalisables)

??????????

Alors…..quoi de neuf dans ce contre-projet ? RIEN si ce n’est un léger changement de dénomination !

Allô ! Allô ! Charles ! Quelle nouvelle?

Absente depuis quinze jours,

Au bout du fil je vous appelle.

Que trouverai-je à mon retour?

 

Tout va  très bien,

Madame la Marquise

Tout va  très bien, tout va  très bien

Pourtant il faut,

Il faut que l'on vous dise,

On déplore un tout petit rien,

Un incident,

Une bêtise,

…….

Le cycle d’orientation va mal, tout le monde s’accorde à le dire. Il faut en changer radicalement. Ainsi seule l’initiative 134 « Pour un cycle qui oriente » est capable de remédier à la situation actuelle.

-          Seule l’initiative 134 est novatrice et propose un choix raisonnable de six sections qui permettent à chaque élève de trouver, en fonction de ses aspirations, la voie qui lui correspond le mieux.

Avec une cerise sur le gâteau : le retour de la note de comportement.

10:05 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

....les sondages sont plutôt bons...c'est positif!

Écrit par : légensontétranges | 04/05/2009

Je m'amusais à lire la rubrique Genève
Actualité de la Tribune de Genève du
mardi 12 mai 2009 en page 27. Edifiant.

Un malentendu rendait prévisible l'échec
actuel

A qui doit-on lactuel organisation du
Cycle d'orientation en regroupements
A et B, unanimement décriées aujour-
d'hui ? A la Conseillère d'Etat libé-
rale Martine Brunschwig Graf, bien sûr,
mais aussi à la Fée. La Fée, pour for-
mation équilibrée de l'élève, est le
nom de code d'une réflexion initiée
en 1989 par le Département de l'Ins-
truction publique. A sa base, un cons-
tat reformulé par Monsieur Georges
Schürch, Directeur général du Cycle
d'orientation et Monsieur Harry Koum-
rouyan, ancien Directeur du Cycle
d'orientation du Renard.

Quand Madame Sandrine Salerno a pris
les commandes du Département des fi-
nances en Ville de Genève, elle li-
cencié sans état d'âme le Député cen-
triste et ancien Président du Parti
démocrate chrétien Mario Cavaleri.
Je pense que le Conseil d'Etat de-
vrait exiger la démission de Mon-
sieur Georges Schürch et surtout
celle de Monsieur Harry Koumrouyan,
Directeur bien connu pour son hypo-
crisie et sa lâcheté.

Écrit par : Jean Némard | 13/05/2009

Les commentaires sont fermés.