21/10/2009

Mensonge ou l’art de sauver les meubles en politique !

Afin de corriger les erreurs qui paraissent encore aujourd'hui en page 25 de la Tribune de Genève...ce n'est pas le parti radical et l'ensemble des autres partis qui se mettent d'accord avec le DIP pour retirer le projet de loi sur la formation des enseignants. Cette décision a été prise illégalement par Monsieur Jacques Follonier qui a agi en solo avec Monsieur Beer.

Voyez le communiqué du parti radical...


Tribune de Genève du 10 octobre…

http://www.tdg.ch/geneve/actu/enseignants-secondaire-formes-universite-2009-10-15

Genève à Chaud du 16 octobre…

en accord avec le Président Beer, le Député Jacques Follonier annonce fièrement le retrait du projet de loi sur la formation des enseignants.

Aucun doute sur ses propos, Monsieur le Député a bel et bien retiré « son » projet !!!

Mais voilà, il y a un « hic » !

Ils n’ont, ni l’un ni l’autre le droit, la possibilité légale de le faire puisque selon la loi :

« un retrait ou une reprise d’un objet ne peut se faire qu’en plénière du Grand Conseil par les auteurs ».

Ces deux messieurs ont donc tout simplement outrepassé leurs droits.

Ils ont menti, ce projet de loi n’a  PAS du tout ÉTÉ RETIRE !

Cerise sur le gâteau, le communiqué du jour du parti radical qui…plutôt que de reconnaître l’erreur de son protégé…fait porter le chapeau à Monsieur Pascal Décaillet !!!!

« Quant à la fausse polémique ouverte par Genève à Chaud hier, le parti radical tient à préciser que le projet de loi 10316 n’a pas été retiré et ne peut l’être qu’en séance plénière »

http://www.radical.ch/pages/a-vif/formation-des-maitres-les-radicaux-pour-l-harmonisation-scolaire

Elle est belle cette politique, on adore, ça donne confiance quoi !

09:48 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Point de vue intéressant.

Écrit par : Uaredesign | 22/09/2011

Les commentaires sont fermés.