04/12/2009

Si le Grand Maître le dit !

Me voilà obligé d’y revenir !

Ainsi donc, la Tribune de Genève nous apprend aujourd’hui que Monsieur Beer, ministre en charge du DIP, est « très satisfait » des directeurs.

Tous les feux sont au rouge… on a beau le lui dire et redire

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2009/12/03/on-vit-une-epoque-formidable.html

 

…pourtant il persiste et signe.

Normal, me direz-vous. Avez-vous déjà vu un politicien reconnaître des erreurs…surtout lorsque ce sont les siennes ? Est-ce si difficile d’admettre que l’on s’est fourvoyé !

Les travaux sur cette nouvelle organisation sont lancés depuis 2005, soit depuis 4 ans, mais nous n’en sommes, selon ses dires, encore qu’aux balbutiements du processus. Celui-ci est « évolutif », on va donc de l’avant et « nous nous donnons plusieurs années ». Pas de problème, moyennant quelques petits « correctifs », tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Il faudra donc encore bien du temps (à 14 millions 200 mille francs par année, rappelons-le) pour que nos directeurs parviennent à, je cite Monsieur Beer,« mieux mettre en évidence les mesures d’accompagnement » par exemple !

Je vous le disais, ce sera pour nos petits-enfants.

Quant à ce qui a déjà été accompli, Monsieur Beer ose avancer deux « événements majeurs » :

1. La mise en place des conseils d’établissement…cocasse quand on sait à quoi ils servent (http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2009/11/16/du-role-primordial-des-conseils-d-etablissement.html)

2. L’élaboration des projets d’établissementtout aussi cocasse, alors que ceux-ci existent depuis belle lurette, bien avant la mise en place de ce nouveau fonctionnement.

Bref, nos directeurs peuvent dormir tranquilles, ils ont la bénédiction du Grand Maître de l’ordre du DIP et ainsi, grassement payés,  encore de beaux jours devant eux.

15:25 | Lien permanent | Commentaires (10) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour, je souhaiterais vous faires parvenir une message par E-Mail pour vous soumettre une situation.
Pourriez-vous me communiquer votre E-Mail à cette adresse: sarahemonet@romandie.com
Merci d'avance ;O)
Sarah Emonet-Parents au Conseil d'établissement de l'Ecole primaire du Lignon

Écrit par : M.U.R | 04/12/2009

@ Sarah (pardon Mr Duval!): - j'espère que c'est une proposition honnête !!!!!!!!! bonne soirée aux deux.

Écrit par : Java | 04/12/2009

Ce Monsieur est surtout très satisfait de lui même!

MOIJEMOIJEMOIJEMOIJEMOIJE!

Écrit par : dominiquedegoumois | 04/12/2009

Parole d'honneur de Ch, Beer ?

Beer défend ses directeurs d'école face au Parti Radical
www.ucageneve.ch/images/presse/2007

Dans cet articel Ch. Beer prétend vouloir saisir le parlement pour déposer un PL au sujet des ces directeurs.
Nous sommes fin 2009, ces petits chefs inutiles sont en place et Ch. Beer n'a toujours pas tenu promesse.
Typique pour un politicien, me direz-vous ?
Et, le parlement, que fait-il donc ? La commission des finances est donc également d'accord pour accoder env 14'500'000 CHF par année pour payer cette machine administrative, au détriment évidemment des élèves, qui sont de plus en plus nombreux en classe et qui ne bénéficient pas des mesures nécessaires de soutien, qui à l'école primaire, sont les plus urgentes.
Si on avait besoin d'un encadrement plus grand, on aurait pu simplement doubler des effectifs des inspecteurs, à moindre frais en gardant également les décharges pour les maîtres principaux qui connaissent le mieux les problèmes qui se posent.
Mais le syndicaliste et assistant social de Genève, Ch. Beer, préfère imposer un système d'une lourdeur excessive du point de vue administrative et par la même occasion contourner la loi avec la bénédiction du parlement.
C'est juste insensé.
Et le nouveau parlement, va-t-il réagir enfin ????

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 04/12/2009

Heu....Mme Garcia, votre lien ne donne rien...

Écrit par : joe | 04/12/2009

Cela devrait aller mieux ainsi ! Désolée

http://www.ucageneve.ch/index.php?option=com_content&view=article&id=63&Itemid=17

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 04/12/2009

Cela s'appelle "JETER L'ARGENT PAR LA FENETRE" ! Un gouvernement qui décide d'octroyer des moyens pour une administration inutile est simplement IRRESPONSABLE !

Écrit par : susanne | 04/12/2009

Eh ben moi, j'aimerais bien que qqun me donne la journée type d'un directeur....que fait-il exactement de 7h du matin à 18h le soir? Ca doit pas être facile pour eux de remplir leur journée.

Écrit par : Quid | 05/12/2009

Si je comprends bien, c'est la politique de l'occupation. Tout est en place et ceci malgré la promesse de présenter un projet de loi (en 2007)....ce qui n'a toujours pas été fait? Cette organisation n'a donc encore aucune base légale? C'est n'importe quoi!

Écrit par : maisalors | 05/12/2009

N'oubliez pas non plus que ces petits chefs bénéficient de 8 semaines de vacances en été (+ tout le reste), bien que dans l'administration en général, et donc également les directeurs du CO et du PO en bénéficient de 5-6 semaines sur tout l'année !En plus au CO et PO les directeurs sont en charge de l'engagement des enseignants et répartissent les postes, par école entre 60 et 200 postes, ce qui est souvent très compliqué ! Tandis qu'à l'école primaire les classes se font très simplement (un prof = une classe, avec quelques petites exceptions pour la gym etc.) avec églament bcp moins de profs par établissement.
Non, vraiment, je en sais pas où on va à GE ! Cela commence presque à ressembler à l'affire des SIG !

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 05/12/2009

Les commentaires sont fermés.