• Hallucinant, voilà qu’ils remettent ça !

    C’est reparti !

    Tribune de Genève du 3 avril, ce n’est donc pas un poisson d’avril !

    En septembre 2006, à Genève, la population a massivement accepté l’initiative intitulée « Pour le maintien des notes à l’école primaire ». Le texte accepté stipulait également que « le passage d’un degré à l’autre n’est pas automatique ».

    Le débat lors de la campagne de votation avait été fort animé, passionné même. Les arguments des deux côtés avaient été largement développés.

    http://www.arle.ch/archives/ecolegenevoise/index.htm

    Le résultat est connu, initiative acceptée à 76%.

    A croire pourtant que cela n’a pas suffi.

    On apprend en effet, aujourd’hui, dans la Tribune de Genève que le canton de Vaud reprend à son compte la belle idée.

    http://www.lesquotidiennes.com/soci%C3%A9t%C3%A9/ecole-faut-il-supprimer-le-redoublement-et-cibler-l%E2%80%99aide.html

    Quelle surprise !

    On retrouve les mêmes «penseurs» à la tête du mouvement : mêmes arguments de vente, mêmes théories, mêmes « études » d’experts, mêmes…journalistes !

    Gageons que très vite, dans la foulée, nos «gourous» avanceront à nouveau que le redoublement étant inutile, toute évaluation l’est également. Et de prôner sa suppression comme ils l’avaient fait à Genève.

    Bref, Vaud, Genève, 4 ans plus tard, c’est le même combat. Monsieur Beer avait pris une gifle à cette époque, jurant mais un peu tard qu’on ne l’y reprendrait plus…voilà que Madame Lyon prend le relais et tend l’autre joue.