06/08/2010

Robert le bienheureux

Quel concert mes amis !

Du tout grand Dixie Bop avec un Pat en grande forme. Ce guitariste est vraiment un surdoué, un talent fou.

Vive Eddie Cochran, Gene Vincent et les autres pionniers du rock’n’roll.

C’est l’occasion de vous rapporter la dernière petite histoire drôle qu’un bon ami m’a racontée hier soir peu avant ce fabuleux concert.

Je sais, certains la trouveront un peu « osée » ou « vulgaire » mais tant pis, je m’y risque, parce que, moi, je la trouve drôle, fine et même émouvante.

Robert est un personnage qui n’a malheureusement pas « tout reçu », un « bobet » quoi.

Il est très fier de son nouveau portable dernier cri, le dernier i-phone. Il le tripote dans tous les sens lorsque s’approche une superbe créature aux formes avantageuses. Elle l’accoste et lui lance sur un ton charmeur

-          Salut Robert, super ton portable, tu m’le donnes ?

Et Robert de répliquer en prononçant avec peine et moult gestes

-          A va pas, n’on ! A Obert le po’table ! Aime le po’table, joli !

-          Allez, Robert, sois gentil, donne-le moi….si tu me le donnes, je te fais un bec !

-          A va pas, n’on ! A Obert le po’table ! Aime le po’table, j’oli !

-          Allez, Robert… avec la langue !

-          Heu… A va pas, n’on ! A Obert le po’table ! Aime le po’table, trop j’oli !

-          Robert, mmmm, je te montre mes seins !

-          Ooooo, heu… n’on, trop j’oli, po’table à Obert.

-          Bon, OK Robert, si tu me le donnes…je te fais une petite gâterie !

-          Ooooo, heu….b’on, Obert d’accord.

Là-dessus, il se déboutonne prestement et la Belle honore sa promesse.

-          Alors Robert, c’était bien ? Tu es content ?

-          Oooh oui, Obert content !

-          Alors maintenant, tu me le donnes ton portable !?

-          Ooo oui d’accord….079 742 56……

18:58 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook

Les commentaires sont fermés.