12/11/2010

On nous ment, encore et encore !

Décidément, on ne peut faire confiance à nos autorités ! Ce n’est pas la première fois que celles-ci mentent sciemment aux électeurs, notamment via la brochure explicative qui accompagne nos bulletins de vote.

Déjà en novembre 2008, le Conseil d’Etat avait été condamné par le Tribunal Administratif pour avoir donné des explications « susceptibles de vicier la formation de la volonté de l’électeur ».

Voilà pourtant que nos autorités remettent ça.

Qu’en est-il?

Les citoyens sont appelés à voter sur un principe. Acceptent-ils oui ou non l’instauration d’un accueil pour les élèves en dehors des heures scolaires.

Rien de plus. En aucun cas ils ne se prononcent sur ce que cet accueil englobera, son contenu.

Sur cette question, ce sera le règlement d’application de la loi (si elle passe l’épreuve du scrutin) qui devra décider de ce qui se fera pendant cette période d’accueil.

La commission de l’enseignement, chargée de rédiger le contre-projet qui fait l’objet de la votation du 28 novembre, a d’ailleurs déjà planché sur le sujet. Un rapport a été rédigé.

Il en ressort clairement (page 5 et 6) que les différents groupes politiques ne sont pas d’accord  entre eux sur cette question et que le débat reste donc à faire.Rien n’a donc encore été décidé.

Et pourtant, nos autorités remettent ça.

On lit en effet en page 9 de la brochure explicative sur la votation du 28 novembre:

« Les cours d’appui et les études surveillées sont intégrés dans l’accueil à journée continue ».

Une affirmation mensongère reprise en cœur par Messieurs Hiltpold et Weiss.

Cette affirmation n’a simplement aucune légitimité ! Elle trompe les électeurs.

Elle est d’autant plus étonnante de la part d’un député libéral dont le parti s’est déjà clairement positionné au sein de la commission de l’enseignement. On lit en effet en page 9 du rapport que le parti libéral prétend: « Distinguer l’accueil surveillé et continu des activités purement scolaires ».

Affirmation tout aussi étonnante de la part de Monsieur Hiltpold, voir mon billet :

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2010/11/09/mon...

Alors, étourderie ou roublardise ?

12:13 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

...roublardise.....

Le DIP est mûr pour le "prix Pinocchio".

Écrit par : lucide | 21/11/2010

Les commentaires sont fermés.