03/01/2011

En 2011, on va faire fort

3-anthony.jpg

Tout le monde le sait ! Les parents sont des gens complètement irresponsables, incapables d’éduquer leur progéniture !

Résultat, des inégalités se créent, un véritable scandale.

Ouf ! Sauvé, on l’apprend aujourd’hui…le parti socialiste suisse détient la solution…géniale: « L'école doit assumer un rôle éducatif global pour améliorer l'égalité des chances ».

Le parti exige que l'école publique soit "un réel espace d'accueil extrafamilial".

C’est une évidence et tout le monde sera d’accord : l’Etat ne peut accepter une telle injustice, il se doit de rétablir cette fameuse égalité des chances.

Il n’est pas question de laisser faire ces quelques parents malfaisants qui font face à leurs responsabilités, vous savez, ces gens favorisés.

Le PS est sur la bonne route. Faisons encore un effort et exigeons donc de l’Etat la prise en charge de tous les enfants et ceci dès leur naissance.

Instaurons des pouponnières étatiques ainsi que des centres d’éducation obligatoires. Des puéricultrices bien formées y seront chargées de nourrir tous nos marmots du même lait, de les munir des mêmes couches et des éducateurs triés sur le volet de leur inculquer la même éducation de base jusqu’à 4 ans…

Pourquoi jusqu’à 4 ans ? Ben voyons, Harmos oblige…à cet âge, c’est l’école obligatoire qui commence !

Des instituteurs, correctement endoctrinés, prendront alors le relais. Sans trop s’occuper d’instruction, ils s’efforceront surtout de formater un cerveau identique à chacun de leur élève.

Et, hop, tous en cœur ! A l’école, désormais, on reprendra la même chanson sur un air de balalaïka tandis que les parents, eux, seront tenus de suivre des cours d’éducation sexuelle de façon à harmoniser leurs pratiques et égaliser là aussi leur chance de réussite.

21:10 | Lien permanent | Commentaires (35) | |  Facebook

Commentaires

Il est vrai, cela serait tellement plus simple si tous les enfants étaient pareils... avec le même nez, une taille unique,les yeux bleus, les habits identiques, les cheveux de la même couleur et surtout AVEC LES MEMES IDEES DANS LA TETE,.. afin d' obéir aux ordres des socialistes, pour qu'ils arrivent à manipuler ces enfants et ensuite les adultes un peu plus aisément..
Pauvre parti, ce PS !

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 03/01/2011

d'ici qu'on nous serve à nouveau le roosbeef aux doriphores ,on ne peut s'empécher d'y penser en lisant ce genre de programme re-réformé à nouveau par les socialistes!
bien à vous et bonne soirée

Écrit par : lovsmeralda | 03/01/2011

Depuis les années septante, l’école est dominée, entièrement, par l’idéologie de gauche. Non seulement la pensée soixante-huit a fait des ravages à l’école, mais toute l’idéologie issue de « nouvelles pédagogies » ne prenant pas leur source dans soixante-huit, ont appuyé la mise en place de multiples réformes allant toutes dans le même sens : mettre sa majesté l'élève au centre.

Ces pédagogies ont été habiles parce qu’elles se sont présentées comme celles qui refusaient les préjugés anciens, mais se croyant libérées de ces anciens préjugés, elles ont adopté d’autres préjugées, tant et si bien que la soumission aux préjugés nouveaux est passée pour une libération.

Reste que le goutte à goutte gauchisant a été installé, aussi bien dans le contenu scolaire que dans la structure même de l’école. Rien n’a échappé à cette nourrice, et le PER – programme d’études romand - actuel n’y échappe pas non plus. Mais, chose étonnante, les élèves devenus des adultes ne sont pas majoritairement de gauche ! La droite (modérée certes) domine chez nous.

Ce constat d’une école de gauche (assortie d’une presse de gauche) et de citoyens de droite devrait pousser à réflexion : ce n’est ni la formation ni l’information qui sont les éléments décisifs dans le courant de la pensée sociale, mais plutôt la manière de vivre au quotidien. Il ne fait guère de doute que les systèmes informatiques ou de communication de masse sont bien plus puissants que l’école ou que les journaux dans la formation de l’esprit néo-moderne.

Il suffit, par exemple, d’étudier un instant un programme comme PowerPoint et de s’interroger sur la structure de pensée qui préside à une telle construction pour comprendre l’ampleur de la force qui y est véhiculée. Ou il suffit de tapoter (c’est le mot) sur un iPhone en essayant de saisir quelle sorte de pensée est à la base de sa conception qui découvrir une petite partie de la puissance qui y est tapie.

La gauche a gagné son combat, dans le sens où une grande partie de la droite a intégré bon nombre de ses idées ; mais elle n’a plus d’avenir. Elle est condamnée à ressasser ses poncifs comme vient de le faire M. Levrat. Mais cela suscite un bâillement, quand ce n’est pas de l’indifférence.

Écrit par : Jean Romain | 04/01/2011

Monsieur Levrat est à l'honneur,voyons donc,puisque c'est l'année du lapin!

Écrit par : lovsmeralda | 04/01/2011

Sous un ciel aigri et en attendant qu'Oskar retrouve ses esprits ... et son sceptre , alors peut-être un avenir radieux et apaisé comme *une école de village - une fille tricotant"
Bonne année impressionniste

Écrit par : briand | 04/01/2011

Ah, si, en 2011, briand pouvait être plus explicite! Encore un commentaire incompréhensible ou déplacé?

Écrit par : duval | 04/01/2011

Le sceptre d'otto-oskar pour sa majesté l'élève...

Écrit par : Jean Romain | 04/01/2011

Élève Duval voyez avec votre maitre pour l'explication de texte et pour l'histoire de l'art (suisse).

Écrit par : briand | 04/01/2011

C'est bien ce que je pensais, commentaire déplacé. Cher briand, vous êtes à côté de la plaque. Jamais je ne me suis acoquiné avec un quelconque parti, de gauche comme de droite. Suivant leurs propositions ou leurs prises de position, je ne me gêne pas pour dire ce que j'en pense. Je ne crois pas en avoir épargné un seul d'ailleurs. Malheureusement, je ne suis pas certain que vous ayez l'objectivité de le reconnaître.
En ce qui concerne ce billet, faites-vous partie de ces parents qui préféreraient déléguer leurs responsabilités à l'Etat, si possible de gauche?

Écrit par : duval | 04/01/2011

Albert Anker (Levrat) lèvera le voile sur un avenir radieux (re-adieu l'école) pour le sceptre d'Ottokar, qui a de l'esprit à retrouver. Impressionnant ? Normal, c'est l'UDC (salut décès)...

Mais les choses se présentent que rarement aussi clairement car du côté d’Anker, Levrat a pris de sceptre d’Oskar pour qu’il puisse, à l’avenir, tricoter un village aigri sous des ciels apaisants.

Et voilà, élève Duval ! C’était simple pourtant. Enfin !

Écrit par : Jean Romain | 04/01/2011

merci pour ceux du lebensborn à elle seule votre photo reflète ce qui encore maintenant fait peur à beaucoup,et pour d'innombrables gens toujours en recherche de leur parent biologique,sincèrement merci du fond du coeur!

Écrit par : lovsmeralda | 04/01/2011

Brillant (briand)! En voilà une explication de texte....

Écrit par : duval | 04/01/2011

l'organigrame de votre association se situe clairement à droite voir à la droite de la droite, ce n'est pas une critique cela est parfaitement votre droit mais il ne faut tout de même pas prendre l'Helvétie pour une Lanterne.

Écrit par : briand | 04/01/2011

@briand
1. Tout le monde est le bienvenu à l'Arle, de gauche comme de droite ou même de RIEN comme moi! Ce sont les sujets à traiter (l'école) qui sont importants et non les appartenances politiques.
2. Mon blog n'engage que moi, ce n'est pas le blog de l'Arle.
3. Dommage que vous soyez incapable de comprendre ça....c'est justement à cause de gens comme vous qui ne savent que "cataloguer" que les clivages gauche/droite se font....conséquence: rien n'avance. Cessez donc de tout voir par le petit bout de la lorgnette....celui de cette "sale" politique.
4. Je vous prie donc de bien vouloir traiter des sujets de mes billets et non de vos fantasmes politiques.

Écrit par : duval | 04/01/2011

+Le PS est sur la bonne route. Faisons encore un effort et exigeons donc de l’Etat la prise en charge de tous les enfants et ceci dès leur naissance"Des instituteurs, correctement endoctrinés"
Qui fantasme? vous ou moi?
Le ni gauche ni droite est vieux comme le populisme , et hélas pour vous je ne suis pas né de la dernière pluie.

Écrit par : briand | 04/01/2011

@briand
Vous qui semblez être un assidu de mon blog (quel honneur) vous devez savoir ce que je pense de l'IUFE responsable de la formation des enseignants! Mais libre à vous de penser que ce ne sont là que fantasmes. Rendez-vous sur les billets qui traitent de ce sujet...ne manquez pas d'y laisser vos commentaires parfois intéressants.
Pour le reste, à travers vos clichés,vous confirmez le blocage que vous faites ...la politique ne peut être que sale avec des gens comme vous....plus besoin de s'étonner du peu d'intérêt que les citoyens (et les jeunes) y portent.

Écrit par : duval | 04/01/2011

"Pour le reste, à travers vos clichés,vous confirmez le blocage que vous faites ...la politique ne peut être que sale avec des gens comme vous "Pour en finir : je pensais que les commentaires émanant d'intervenants identifiables pouvaient être épargnés par les insultes cela ne semble pas être le cas avec vous: un petit rattrapage de philosophie semble s'imposer , je crois que vous connaissez quelqu'un.

Écrit par : briand | 04/01/2011

Je ne vois pas en quoi je vous insulte! Faites attention à ne pas tomber dans la parano.Je dis que la politique basée sur des clichés comme les vôtres ne peut être que sale et ne mène à rien si ce n'est à d'éternels clivages gauche/droite.
Contrairement à vous, je ne crie pas à l'insulte lorsque vous faites, à mon propos, des allusions infondées.
Alors, finissons-en en effet....en vous souhaitant une bonne année 2011 et surtout de bonnes lectures sur mon blog....

Écrit par : duval | 04/01/2011

surtout cher Monsieur Duval continuez votreblog qui aide à cadrer notre mémoire mnésique,la pire de toute,qui si elle ne peut être distribuée à votre descendance ,doit au moins pouvoir lire et surtout trouver d'importants repères du passé pour survivre dans un monde de néo-socialistes
bien à vous et bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 05/01/2011

les parents eduquent, l'école enseigne. c'est un fondamental auquel il ne faut pas toucher. sinon on va vers des endoctrinements qui ouvrent la porte à tous les abus. souvenez-vous ce qu'ont donné les jeunesses hitleriennes . aucun parti politique ne peut s'arroger un tel droit. surtout à une èpoque ou le monde evolue si vite et ou les politiciens sont presque toujours en retard par rapport aux évolutions... donc un projet à mettre à la poubelle quel que soit le parti qui pourrait le proposer

Écrit par : jean-marie layaj | 05/01/2011

les parents eduquent, l'école enseigne. c'est un fondamental auquel il ne faut pas toucher. sinon on va vers des endoctrinements qui ouvrent la porte à tous les abus. souvenez-vous ce qu'ont donné les jeunesses hitleriennes . aucun parti politique ne peut s'arroger un tel droit. surtout à une èpoque ou le monde evolue si vite et ou les politiciens sont presque toujours en retard par rapport aux évolutions... donc un projet à mettre à la poubelle quel que soit le parti qui pourrait le proposer

Écrit par : jean-marie layaj | 05/01/2011

Merci de cette salutaire réaction!
Et après cela, on s'étonne que tous ces "quelques parents malfaisants qui font face à leurs responsabilités, vous savez, ces gens favorisés" se tournent vers le privé!

Écrit par : Sale gosse | 06/01/2011

@ (sa majesté lettrée) m. briand:

excuse-moi andré de squatter ton blog pour un éclaircissement demandé sur une reflexion toutefois hors-sujet (comme tu l'as très bien dit précédemment):

"l'organigrame de votre association se situe clairement à droite voir à la droite de la droite (...)" est une pique, je m'en doute (que je ne prends d'ailleurs pas pour une insulte!), destinée au comité de l'arle dans son ensemble. au fait, même si ça n'a aucune importance pour moi, "voir" dans ce cas-là s'écrit avec un "e" à la fin: "voire", précédé normalement d'une virgule.

vous semblez très fort en métaphores pseudo-poétiques et en références culturo-folkloriques, mais je m'étonne de la valeur hélas peu pertinente de votre sens de l'analyse, voire de la synthèse:

c'est quoi la droite de la droite en Suisse, et plus localement ici à ge? heureusement vous semblez mettre la vraie extrême-doite hors du coup (parti orienté nationaliste suisse), mais il reste donc l'udc et le mcg. cette dernière appartenance politique concerne un seul membre de notre comité, et je ne vois pas là présence d'une grave maladie honteuse en tant que démocrate convaincu, dans mon cas...pour le reste, nous somme plus nombreux à être apolitiques, du moins non encartés ni identifiés officiellement sur ce plan, comme vous l'a rappelé avec patience m. duval.

Votre but est-il de faire de la désinformation? si vous faisiez preuve d'un peu d'honnêté intellectuelle vous feriez mieux de comparer le programme scolaire que préconise l'udc suisse avec nos propositions, et vous verriez que nous ne ne sommes pas aussi loin du centre actuel de l'échiquier "pédagogico-politique" que vous le prétendez de façon diffamatoire, sinon calomnieuse.

merci de bien vouloir corriger à l'avenir vos attaques érronées et meilleures salutations,
job

Écrit par : job | 06/01/2011

@monsieur JOB:« Ce mouvement de renforcement des valeurs sûres en matière scolaire est ce que vient de comprendre l’UDC. Elle va gagner » Jean Romain.

« En effet, ces propositions semblent plutôt sensées (je n'ai pas lu tout le document) ». Propositions de l’UDC, Marion Garcia-Bedetti |

Outre Monsieur Girardet (MCG sauf erreur) l’Arle salue l’élection au G.C. de Sir Henry MCG, ex UDC "lire le blog de Philippe Souaille pour mieux cerner le personnage.
Voilà une association bigrement apolitique .Pour la diffamation,associer une prise de position du P.S.à une image du "lebensborn association Nazie fait de moi un amateur du procédé.
En fait de majesté Lettrée c’est peut-être ma lecture assidue de romans policiers qui me fait me souvenir des « témoignages »
Je suis d’accord pour faire des efforts en matière d’orthographe, cela d’autant plus que j’enseigne bénévolement le français à des sans-papiers - réfugiés-candidats à l’asile.

Écrit par : briand | 07/01/2011

@m. briand:

entre vous et moi, on s'en moque un peu, ici, de l'orthographe, ok?
(je devrais pas dire ça car je me désolidarise ainsi de mes collègues linguistes, forcément plus puristes de la chose...mais ayant une formation scientifique avant tout je privilégierai toujours le contenu à la forme)

une fois réglés les détails formalistes, passons au fond:

1) le constat factuel sur la vision udc de l'école, que vous rapportez ici de m. jean romain, est une simple prédiction sans affirmation d'un profond soutien idéologique. vous me comprenez? apparement ce n'est pas le cas, alors prenez un dictionnaire si necéssaire. si vous aviez écouté notre "gourou" (content? vous semblez le penser...mais nous à l'arle on a en tout cas pas honte de reconnaître en lui un brillant mentor) à "infrarouge" sur la chose scolaire, vous auriez vu qu'il prenait (en fin d'émission surtout, certes) ses distances avec le programme de l'udc. mais vous me répondrez sûrement que ce n'était là que de la cosmétique politicienne: si c'est le cas, pas la peine de l'écrire; on vous voit venir et je ne réponds pas à la mauvaise foi.

2) "(...)semblent plutôt sensées(...)je n'ai pas lu tout le document(...)", concernant mme marion garcia, sur le même thème: ça vous paraît aussi valoir une association formelle et sans limite à la campagne sus-mentionné?! hé ben, il va vous falloir revoir quelques concepts sémantiques, cher monsieur.

3) les déclarations de soutien à un co-listier de parti, ça vous étonne??? votre amalgame facile entre mcg et arle, alors que, je le répète, cette affiliation politique déclarée de m. girardet (député officiel au grand-conseil, mon dieu quel secret, quel complot!!!) ne concerne qu'un seul membre de notre comité (et je n'y vois toujours absolument rien d'anormal ou de répréhensible), vous ne trouvez pas que c'est encore un peu léger comme argument, si votre but est de souiller notre image médiatique?

4) personne de l'arle n'est responsable des propos que vous avez encore repris de "lovsmeralda". je n'ai rien contre elle en particulier, mais ses propos parfois me sont encore plus obcures et étanches à la lecture que les vôtres, quand vous faîtes dasn le lyrisme. alors veuillez vous arranger avec cette personne si elle a pu vous choquer, mais svp en aucun cas me mêler à cela-merci!

5) bravo pour votre engagement envers des migrants défavorisés, je suis sensible à toute démonstration de sens civique et à geste de générosité en général (vous avez vu?!...peut-être même que je suis pas si à droite, en fin de compte!) et ceci quelle que soit la volonté partisane qui puisse ainsi se manifester. mais je crois pas que cela soit nécessaire de chercher à amadouer vos lecteurs en affiramnt votre altruisme, en tout cas avec moi c'est un échec.

sur ce, au revoir.
job

Écrit par : job | 07/01/2011

Quand l'UDC s’intéresse à un domaine tout le monde suit ... qui sont les véritables moutons ? ? ?

Écrit par : Victor DUMITRESCU | 07/01/2011

je corrige un détail en me relisant, précédemment:

ce n'est pas le fait d'être aligné sur une démarche de l'udc que je puisse trouve dégradant, c'est bien les intentions agressives derrière celle de m. briand que je voulais qualifier de "souillantes" (puisqu'insuffisament fondées et faussement formulées).

on pourra toujours reprocher à l'udc d'être un parti qui propose des solutions simplistes et brutales, trop emplies de testostérone et pas assez de nuances, mais en attendant ce mouvement sait mettre le doigt là où ça fait mal, dans la société suisse actuelle. c'est le mandat implicite politique de la droite dure (tout comme celui de la gauche dure d'ailleurs!) de remplir ce rôle dans une démocratie qui se respecte. on ne peut que reconnaître à cette formation (paradoxalement gouvernementale, c'est vrai) le mérite de parfaitement remplir sa mission permanente de bien "secouer le cocotier" sur le plan national.

pour ce qui est de votre dernière remarque sur ce billet du blog de m. duval, je m'étonne un peu m. Dumitrescu: ça fait combien d'années que l'arle se bat sur la question du redressement de l'école? et combien, dites-moi, pour l'udc?! allons, allons...

Écrit par : job | 07/01/2011

@briand
De quel droit pouvez-vous avancer:
"Pour la diffamation,associer une prise de position du P.S.à une image du "lebensborn association Nazie fait de moi un amateur du procédé".

La photo que j'ai utilisée pour illustrer mon billet n'a rien à voir avec le Lebensborn! Elle est très facilement trouvable sur Google, accompagnée de sa légende qui clairement dit:


1930 - Antony - Pouponnière Paul-Manchon Ces nourrissons alignés à la pouponnière d'Antony sont des orphelins et des enfants malades recueillis par le Département de la Seine. Afin de remédier à la raréfaction des nourrices, une méthode d'adaptation à l'allaitement artificiel y fut développée, le lait de vache se substituant au lait maternel. Photo © Collection Archives départementales des Hauts-de-Seine

Il faudra revoir votre copie, briand, et surtout cesser de vous lancer tête baissée sans avoir bien vérifier ce que vous osez avancer...

Écrit par : duval | 07/01/2011

@lovsmeralda

Merci de bien vouloir prendre note de la légende de la photo qui illustre ce billet...

Écrit par : duval | 07/01/2011

@m.Duval je fais amende honorable ,Antony banlieue parisienne un peu avant le front populaire c'est plus cohérent, l'indignation selon Stephane Hessel pousse à l'action ,forcément un peu irréfléchie suite aux commentaires de votre admiratrice, je me suis fourvoyé. mais enfin vous démarrez votre blog 2011 sur les chapeaux de roue ,parce que les "continuez comme ça bonne soirée, vous ne commenciez pas à lasser?
@ M Job je n'ai aucune intention d'amadouer qui que ce soit , je n'ai aucune vocation à faire le "bien" la complexité des sociétés est un sujet qui me fascine allez à la rencontre des exclus ,des absents, me permet de marquer mes frontières , et elles ne sont pas géographiques " le blog de Decaillet" plutôt sociétales. c'est vraiment fini "pour cette fois"

Écrit par : briand | 07/01/2011

he ben voilà:

après s'être approprié historiquement le monople du coeur (belle escroquerie, déjà), voilà que les ténors tels que m.briand qui se prévalent de la "grande gauche" (l'éternelle, l'universellle: celle qu'on épouse à 15 ans, sauf si on a pas de coeur, et qu'on quitte à 25 ans, sauf si on a pas de tête) se réclament aujourd'hui détenteurs de la complexité de la vie, du moins dans leur lecture du monde...on aura vriament tout vu et tout entendu!

c'est bien connu que la subtilté analytique, la délicatesse pour pouvoir appréhender correctement les choses sociales, est du camp de la gauche. meilleur exemple de son interprétation sophistiquée du phénomène de la mondialisation en marche depuis 1850 (révolution industrielle): la france, où les syndicats sont toujours prêts à faire grève jusqu'à la faillite de leur entreprise...et qu'à force, les patrons voisins soient de plus plus tentés de délocaliser dans les pays pauvres: j'entends bien, quelle démonstration à la fois de souci humanitaire (coopération et développement du sud) et de finnesse d'esprit! (pas d'affrontements, pas de heurts, pas de recours à la violence...)
haha-mais c'est plus triste que drôle, hélas, non?

ouais, vraiment: "continuez comme ça, bonne soirée"

Écrit par : job | 08/01/2011

Bon je ne vois pas ce que les balalaïkas viennent faire là-dedans, d'autant plus que j'en joue moi-même.

Écrit par : merimetso | 09/01/2011

@merimetso
La balalaïka n'est-elle pas un instrument de musique russe? .....

Écrit par : Duval | 09/01/2011

Si plus de gens passaient du temps à jouer de la balalaïka, peut-être que le monde irait un peu mieux?

Écrit par : Marrache Myria | 09/01/2011

Oui, M. Duval, la balalaïka est bien un instrument de musique russe, triangulaire, à trois cordes accordées mi-mi-la.

Écrit par : merimetso | 09/01/2011

Les commentaires sont fermés.