09/01/2011

Vous et moi, de bons gros pigeons !

pigeon.jpg

Je buvais l’apéro avec mon ami Cyprien, un valaisan pure souche.

Au fil de la conversation, je lui parle de ma prime d’assurance maladie que je viens de recevoir…Pffff !

« Mais à Genève, vous êtes de sacré rigolos. En Valais, tu payes jamais ça…t’as fait une « projection ?» me lance-t-il.

Il y a longtemps que j’entends parler de cette rumeur mais jamais je n’ai pris la peine de vérifier.

Cette fois, je me sens « titillé ».

Aussitôt dit, aussitôt fait…

Rien de plus simple, il suffit de s’inventer une adresse dans une quelconque commune valaisanne et de se rendre sur le site de votre assurance maladie. Tant qu’à faire, poussez la curiosité jusqu’à comparer également le montant de vos impôts cantonaux et communaux ainsi que celui de votre véhicule. Là aussi, facile, le site de l’administration fiscale du Valais et celui du service des automobiles de Sion vous renseignera.

Je me suis donc lancé.

J’ai comparé ma prime d’assurance maladie en gardant la même compagnie, sans rien changer à ma couverture, et me voilà fixé !

De même, pour mon bordereau d’impôts. Après avoir introduit mon revenu et ma fortune imposable, le comparatif a rendu son verdict !

Enfin, le service des autos de Sion m’a également renseigné sur le montant de l’impôt sur les véhicules !

Faites de même….et restez bien assis.

En ce qui me concerne, les chiffres (un couple) sont « étonnants » :

-         4800 francs de moins de primes d’assurance maladie/accident !

-         Environ 2000 francs de moins d’impôts cantonal et communal !

-         400 francs de moins d’impôt automobile !

Total, une économie qui serait de près de 7000 francs par année !!!

Qui a dit « pigeons » genevois ?

Du coup…avec Cyprien, on recommandé un demi !

 

11:55 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Il manque la comparaison des loyers... mais aussi des salaires! Vous devriez pouvoir trouver ça facilement pour les enseignants par exemple...

A la retraite vous avez très certainement intérêt à vous installer dans un chalet valaisan. Et à venir consulter un spécialiste du CHUV ou HUG au besoin.

Santé !

Écrit par : Dr. Goulu | 09/01/2011

@Dr Goulu
Je vous l'accorde, tout est relatif....mais une telle différence de prime d'assurance maladie pour une couverture identique, c'est beaucoup tout de même.

Écrit par : duval | 09/01/2011

Il est vrai que depuis quelques années, le simple fait de me rendre à Genève me fait tousser. Alors je comprends que dans une telle ville les gens soient devenus hypocondriaques pour profiter de leur HUG de prestige qui loge ses patients dans des chambres à 6 lits, les nourrit à les faire dégueuler et les facture (prestige oblige) comme un 5* à Dubai.
Alors étonnez-vous de l'énormité des primes maladies à Genève. D'autant plus que Genève et ses environs concentrent un nombre impressionnant de millionaires pour qui les primes d'assurances ne sont que roupilles de sansonnet.
Bien à vous du haut de nos montagnes !

Écrit par : Lambert | 09/01/2011

@Lambert,votre texte reflète l'entière vérité qui fut celle d'un neuchatelois déjà dans les années 70,ce qui prouve bien qu'en ce canton sont nombreux ceux qui voudraient réformer les autres ,afin de passer inaperçus,y'en a point comme nous disent les vaudois,quand aux habitants de Genève une autre expresssion courait dans les années 50 elle n'a jamais été aussi actuelle,cependant comme Genève n'est pas le seul canton ou les assurances grimpent chaque canton a ses défauts,chez nous ce sont les impots qui jouent à la patrouille des Glaciers menant aux cimes de la décadence universelle
bonne journée

Écrit par : lovsmeralda | 10/01/2011

Bonjour Monsieur,
Et pour votre information: en Valais avec une assurance de base vous êtes "logé" à l'hôpital dans une chambre à 2 lits ...
Bonne journée,
amb

Écrit par : amb | 10/01/2011

Les commentaires sont fermés.