02/02/2011

L’ami Cyprien

« Ben, dis donc, à Genève, c’est pas qu’au sens propre que vous avez la tête dans le brouillard ! »

 

Il en est resté bouche bée mon ami Cyprien.

 

C’est en lisant le GHI qu’il a appris qu’à Genève, il y a belle lurette que la note de comportement avait disparu à l’école !

 

Le journal publie aujourd’hui l’initiative « Pour une note de comportement à l’école obligatoire » que les lecteurs peuvent découper, signer et faire signer pour ensuite la renvoyer, frais de port déjà payés.

 

Aussitôt contacté, Tintin lui a confirmé la chose:

 

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2011/02/01/tin...

 

Cyprien n’en est pas encore revenu.

 

« Nous, les valaisans, on passe parfois pour des cow-boys, mais on sait tout de même garder les pieds sur terre! ».

 

Et d’ajouter :

 

« C’est bien connu, le rapport PISA 2010 dit dans la synthèse :

 

Les établissements qui affichent un climat de discipline satisfaisant, des comportements positifs chez les enseignants et des relations positives entre élèves et enseignants tendent à être plus performants en compréhension de l’écrit ».

 

Oh, surprise, le Valais sort en tête du classement international !

 

« Alors, tu vois, Duval, à l’école en Valais, on n’a jamais supprimé cette note ni aucune autre d’ailleurs.

 

Chez nous, le comportement des élèves est évalué par deux notes, l’une d’application et une autre de comportement !

 

Ainsi, la note d’application tient compte de l’intérêt au travail, du zèle à l'étude, de la persévérance, de la présentation des travaux.

 

La note de conduite, elle juge du comportement à l'égard des autres élèves et des adultes, de l’observation des règlements d'école, du respect du matériel et de la tenue vestimentaire.

 

Elle se situe entre 6 et 4 pour les prestations suffisantes; entre 4 et 1 pour les prestations insuffisantes.

 

Les notes moyennes annuelles et trimestrielles sont calculées avec une décimale

 

Une rubrique "Observations" permet d'interpréter les notes.

 

 

Du coup, pour éclairer les genevois tapis sous le brouillard, Cyprien m’a gratifié du couché de soleil auquel il a droit ces derniers jours.

P1010851.JPGP1010861.JPG

14:04 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

C'est comme pour les rails de tram. On les a enlevés, et maintenant on les remet. Cherchez l'erreur!

Les bus polluaient trop. Il ne vous reste qu'à trouver l'équivalent des bus à l'école. Facile!

Écrit par : Johann | 02/02/2011

Le retour de la note de comportement à l'école obligatoire ? Une simple question de bon sens ! Il y aura toujours ceux qui veulent faire rouler les trams en dehors des rails .... à rebours de tout bon sens !

Écrit par : J-F Girardet | 03/02/2011

Les commentaires sont fermés.