Le DIP est rebaptisé DDP

Dans son édition du 11 mars, La Tribune de Genève publie une excellente lettre de lecteur signée de Monsieur Ralf Latina.

En quelques mots, il parvient à « expliquer » ce qu’il en est du socioconstructivisme.

 

Le DIP y perd son vocabulaire !

 

Alerte ! Le « socioconstructivisme » risque d’être de retour dans nos écoles. A peine nommée, Mme Vuillemin, veut remettre une couche de cette méthode fumeuse du début des années 90. C’était l’époque de Mme Brunschwig-Graf, et l’on croyait réinventer l’école et supprimer tous ses maux (mots ?). Le mot « socioconstructivisme » n’existe tout simplement pas dans la langue française. Qu’à cela ne tienne : on l’a inventé, et, comme il n’a aucune définition, on en a profité pour y mettre dedans tout et n’importe quoi. On y trouvait beaucoup de bla-bla, mais personne, sauf les psys initiés, n’a trouvé une démarche concrète pour enseigner de cette façon. Ce fut un coup génial, mais qui engendra une période de 10 ans de cacophonie et de foutoir, dont les otages furent les élèves, parents et enseignants, parmi lesquels les « courtisans » faisaient mine de savoir de quoi il s’agissait. L’école a atteint un sommet d’inefficacité, et a fortement régressé. Sa volonté de réintroduction est un camouflet au peuple, qui avait en 2006 accepté à 76% l’initiative de l’ARLE, pour la réintroduction des notes. C’est donc un déni de démocratie. Et ce n’est pas la girouette Beer qui va indiquer le bon cap à suivre ! En tous cas, pour descendre encore un peu plus bas, c’est le mauvais chemin à suivre. Pauvre école ! Nous pourrons bientôt renommer le DIP en DDP (Département de la Destruction Publique).

 

 

Commentaires

  • en effet pourquoi faire simple quand on peut faire plus compliqué,simple constat d'un monde en ébullition cérébrale!

  • Qu'en pensent les géniteurs d'apprenants ?
    "Socioconstructivisme" est probablement à ranger dans "La langue xyloglotte".
    http://www.cledut.net/xylo.htm#C

  • @Benoît Marquis,ou zieglerglott!

  • @ lovsmeralda,
    Alors là, je crois que l'on change de continent et, malheureusement je n'ai pas de littérature décryptoglottique oberlandaise récente. Franchement désolé.

  • Oui, on se demande bien ce que ces sociomachins ont été payés pour pareillement bousiller notre école !

    Ont-ils voulu changer le monde par l'école, la mission de la gauche idéaliste aidée par les libéraux, mais ils ont cassé l'école et le monde a suivi son chemin de crapuleries.

  • @ Benoît: bien la page xyloglotte.

    Je relève entre autres perles: "anatomie : ablation chirurgicale du canard". Les enfants pourront ramener du foie gras de l'école! :-)

  • De l'ecole genevoise,de l'école de ANDRé CHAVANNE,il ne reste pas grand chose,c'est bien triste.Pauvres écoliers genevois.

  • @ Albert Chauffat : à l'époque d'André Chavanne, les caisses de l'état étaient pleines... Difficile de comparer avec la période actuelle et la politique budgétaire actuelle du DIP.

    @A. Duval : quel est le lien entre le socio-constructivisme et la réintroduction des notes ???? Je ne vous suis pas... RSVP, merci.

  • @ernard Cantat
    En gagnant, en 2006, la votation sur les notes ANNUELLES, l'Arle a mis fin à la Rénovation du primaire qui était en cours. Celle-ci était fortement basée sur cette idéologie, notamment avec les cycles d'apprentissage de 4 ans.

Les commentaires sont fermés.