18/04/2011

Rassemblement des étudiants de l’IUFE, formation des enseignants contestée

Il y a bien longtemps que, à Genève, l’Arle dénonce les méfaits de l’Institut Universitaire de Formation des Enseignants (IUFE).

Aujourd’hui, des étudiants sortent du bois et osent enfin se faire entendre pour, à leur tour, dénoncer les nombreux dysfonctionnements de cette formation.

Ils font preuve de courage et organisent donc un rassemblement de contestation auquel je vous invite à participer massivement.

 

Voici leur message :

Cher Iufiennes, Chers Iufiens,

Suite à l'assemblée générale de l'Association des Futurs Enseignants (association des étudiants de l'IUFE) qui s'est déroulée le 15 mars 2011, nous vous proposons un rassemblement le mercredi 4 mai 2011 à 13h15 devant le Pavillon Mail. Concrètement, il s'agira de se réunir devant le PM plutôt que d'aller en cours (rafraîchissements prévus).

Par cette action nous aspirons à :

- une meilleure organisation
- une attitude plus respectueuse envers les étudiants
- le rétablissement de la session d'examens d'août
- la reconnaissance de la formation au niveau fédéral

Rappelons que nous avons déjà fait part de notre profond mécontentement envers l'institut, il y a plusieurs mois de cela, à travers divers articles de presse (Le Temps, la Tribune) mais que les remédiations se sont avérées insignifiantes. Le fait que le début de ce semestre de printemps se soit déroulé dans la désorganisation la plus complète l'illustre suffisamment. De plus, le comité de l'AFE a procédé à diverses entrevues avec la direction, mais elles n'ont abouti à aucune amélioration concrète.

Bref, réunissons-nous donc maintenant pour faire valoir notre droit à une formation correcte et afin qu'elle le soit aussi pour les futures générations de iufienNEs. Aussi, nous comptons sur chacun d'entre vous  pour assister à ce rassemblement. De notre nombre dépendra notre succès.

Un groupe d’étudiants

Pour rappel :

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2010/10/19/for...

 

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2010/10/27/les...

 

http://etsionenparlait.blog.tdg.ch/archive/2010/11/20/mal...

 

 

 

 

10:54 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Je vois personnellement trois problèmes dans cet institut:

1) à terme, le système va se priver de "talents": des gens qui changent d'orientation après une carrière universitaire, par exemple, au profit de gens qui deviennent enseignants au sortir de l'uni à 23 ans, peut-être plus malléables quant à la doxa socio-constructives de la Fapse, mais dont l'expérience de vie et le regard critique sont ... plus limités.

2) certains chargés de cours à l'IUFE n'ont pas le niveau ni l'ouverture d'esprit requis pour des enseignements universitaires. Or ces personnes sont des employés permants de l'université. La plupart de ces gens sont récupérés de l'IFMES qui, de l'aveu de beaucoup, servait de dépotoir où le DIP mettait les "mauvais" profs pour qu'ils ne fassent plus de dégats face aux élèves.

3) le IUFE est sensé être indépendant du DIP, puisqu'il est universitaire, mais, de fait, il est aux ordres du DIP, cf psychodrame de la session d'examen de rattrapage.

Tout le reste découle essentiellement de ces points. De fait, on peut leur ramener la plupart des problèmes personnels de chaque étudiant.

Écrit par : GHI | 02/05/2011

Les commentaires sont fermés.