19/06/2011

Zep-box

Wooden_Penis.jpg

 

On peut lire dans la TdG du jour qu’à Bâle, afin de délivrer les cours d’éducation sexuelle aux élèves du primaire, les spécialistes ont fait confectionner « une sex-box, une sorte de kit pédagogique, où l’écolier trouvera des pénis en bois et en peluche ainsi que des sexes féminins à manipuler »

Génial…

Il n’en fallait pas plus pour faire monter au créneau, à l’échelon fédéral, un certain nombre de parlementaires qui crient au porno et lancent une pétition.

Ceux-ci demandent par ailleurs que l’éducation sexuelle soit mieux cadrée par les cantons et que les enfants ne soient pas obligés d’y assister.

A juste titre, ils dénoncent une intrusion intolérable dans l’éducation intime des enfants, éducation qui, faut-il le rappeler, revient en premier lieu aux parents et non à l’école.

On apprend que, pour l’heure, cette pétition « contre la sexualisation de l’école » ne touche que la Suisse alémanique.

Qu’en est-il à Genève, canton combien avant-gardiste en matière scolaire ?

Souvenez-vous en 2009, l’exposition « Zizi sexuel » que le DIP a portée aux nues et qui s’est empressé d’en rendre la visite obligatoire pour tous les élèves de 5ème et 6ème primaire

http://www.geneve.ch/dip/GestionContenu/detail.asp?mod=ac...

http://www.arle.ch/autorite-violence/autorite/237-a-propo...

A l’époque, pas un seul politicien ne s’en est offusqué, au contraire.

Mais, voilà, cette expo était l’œuvre de Zep…

Eh bien, aujourd’hui, je me demande comment serait accueillie cette sex-box bâloise si elle était signée du même nom ?

Deux poids deux mesures ?

Copain copain ?

 

10:15 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook

Commentaires

Si je savais dessiner, je dessinerais un cancre avec, non pas un bonnet d'âne sur la tête, mais un zizi dressé comme celui de votre photo.

http://www.servimg.com/image_preview.php?i=355&u=10027950

Écrit par : Eddy | 19/06/2011

Les commentaires sont fermés.