26/01/2012

En quoi le DIP va-t-il mieux?

J'apprends par la TdG du jour que, selon le député PLR Jean Romain, "le DIP va mieux"!

Me voilà quelque peu surpris.

Malheureusement, il semble que l'article de Sophie Roselli soit loin de transcrire l'ensemble des propos qui ont été tenus entre eux deux et que la journaliste ait manqué de nuance, ce qui a son importance.

Elle a joyeusement gommé les critiques faites à Charles Beer et au DIP et résume au point de déformer un brin...

Selon le député, "le DIP va un peu mieux", notamment dans le cadre du collège, secteur qu'il juge en voie de structuration.

Il pense également que l'instauration du mercredi matin d'école au primaire pourrait améliorer la situation.

Pour ma part, j'estime qu'après les années noires de MBG et de la clique qui tenait les rennes du DIP à cette époque, Monsieur Beer avait toutes les cartes en main pour bien faire!

Et pourtant, son bilan est bien négatif à mon sens.

- Des consultations dont il ne tient pas compte (résultat du sondage sur le mercredi matin d'école).

- Mise en place de la nouvelle organisation du primaire dotée d'une hiérarchisation surdimensionnée (cf l'organigramme de la direction de l'enseignement primaire).

- Création de plus de 90 postes de directeurs d'établissement qui sont autant de placards dorés.

- Des mesures d'accompagnement inexistantes jusqu'à maintenant.

- Des moyens d'enseignement du français complètement farfelus (MMF).

- Mise en place d'un réseau d'écoles prioritaires (REP) dont on attend toujours de connaître les résultats évalués par un acteur indépendant...

- Création d'un IUFE (institut universitaire de formation des enseignants) qui n'en a que le nom.

- Un Cycle d'Orientation qui se montre incapable de mettre en place les fameuses passerelles.

- Des résultats PISA toujours aussi médiocres.

- Des enseignants à bout de souffle déstabilisés et de plus en plus démobilisés.

Bien des points qui ont été mentionnés à Sophie Roselli par Jean Romain...dommage qu'elle n'en ait pas tenu compte dans son article car lorsqu'on écrit, il faut choisir, alors pourquoi choisir avec si peu de nuances?

18:30 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Pas "bien" négatif. Très négatif. Vivement qu'il parte.

Écrit par : Johann | 26/01/2012

Bonjour,

REP = réseau d'enseignement prioritaire

Meilleures salutations.

Luc Gottraux

Écrit par : Luc Gottraux | 30/01/2012

Les commentaires sont fermés.