07/02/2012

La "ligne rouge"

P1040338.JPG

Je vous ai déjà parlé de mon ami Cyprien!

Mais, je crois que j'ai oublié de vous dire qu'il était prof au collège, à Sion (Valais).

Aujourd'hui, nous avions décidé d'aller manger un morceau ensemble, je suis passé le prendre au collège.

- C'est quoi, cette ligne rouge autour de ton établissement, lui ai-je demandé?

- Ben quoi, vous connaissez pas la ligne rouge à Genève?

- Heu...non! Et encore?

En chemin, il m'a éclairé.

Tout autour du collège, la Direction de l'établissement a décidé de peindre une ligne rouge qui délimite une sorte de "no man's land".

A l'intérieur de cette "bulle", c'est le règlement interne du collège qui fait loi!

Passé cette frontière, il est formellement interdit de

- fumer (bien sûr)

- de manger quoi que ce soit (il existe une cafétéria pour ça)

- de mâcher du chewing gum

- de se servir d'un quelconque appareil diffusant de la musique

- de sortir un téléphone portable

- de porter une casquette

- de porter des vêtements outranciers (mini-jupe trop courte, petit top ventre à l'air, pantalon de training dans les chaussettes, etc.)

Bref, une tenue décente est obligatoire.

- Oulaaa! Lui ai-je répondu, je me demande comment ce "truc" passerait à Genève...

De son côté, il m'a assuré que les élèves s'y étaient facilement habitués, que cela ne posait aucun problème, qu'au contraire chacun y trouvait son compte.

Pendant notre repas, j'ai bu un bon coup de rouge....

16:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

On avait la même ligne au CO de Cayla (à Genève donc), il y a 25 ans ! Et ce genre de tracé existe aussi ailleurs, dans certaines écoles primaires, pour délimiter le préau, lorsqu'il n'existe pas de barrière.

Écrit par : Pascal Grosjean | 08/02/2012

Oui, c'est très intéressant et peut-être très original, c'est la marque du respect mutuel que l'on doit avoir à l'école. On a cité que les élèves s'y étaient facilement habitués, eh bien voilà, bravo, c'est réussi donc. On a besoin de ça pour rappeler à nos enfants le droit chemin. Espérons que d'autres établissements aussi, cherchent d'autres moyens pour le même but

Écrit par : remerciement mariage | 08/02/2012

Les commentaires sont fermés.