22/02/2012

A quels Saints se vouer?

Saint_Elvis.jpg

Jésus, Bouddha, Abraham, Mohamed, Jéhovah, William Miller, Rudolf Steiner, Baha'u'llah, Joseph Smith et tous les autres, entrez, entrez, soyez les bienvenus, les portes de l'école vous sont grandes ouvertes, prenez donc place sur nos bancs d'écoliers.

Dans toutes les écoles primaires de Genève, les instituteurs viennent de recevoir une brochure intitulée "Panorama des religions".

Une série de fiches qui passent en revue une vingtaine de "religions".

Du Christianisme aux Témoins de Jéhovah en passant notamment par l'Anthroposophie, la Foi baha'ie, l'Eglise néo-apostolique, l'Eglise des saints des derniers jours, les Scientistes, ces fiches sont censées informer les enseignants afin qu'ils puissent répondre aux questions des enfants et aux attentes des parents.

Vision de la laïcité de l'école publique ou le 11 ème commandement de la table de St.Beer:

"L'école est une institution publique et laïque. Elle doit ainsi promouvoir l'acquisition des connaissances, par l'apprentissage de la rationalité et de la méthode scientifique; par l'apprentissage du respect des autres et celui de la compréhension du monde actuel.

L'évolution de la société mondialisée nécessite de réaffirmer et de donner un nouvel élan à une éthique laïque qui renforce les exigences d'impartialité et de neutralité, notamment dans la transmission des savoirs.

Le principe de laïcité est le garant de la primauté des valeurs constitutionnelles et institutionnelles de la République, face aux préjugés et au morcellement des identités collectives, face aux dérives, qu'elles soient populistes ou communautaristes.

A cet égard, l'école publique doit poursuivre sa mission d'intégration par le renforcement des valeurs de tolérance, le respect des normes constitutionnelles et l'ouverture au monde, avec résolution et pragmatisme".

Et bien, encore une fois, j'ai de sacrés doutes!

12:36 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook

Commentaires

Même pour un athée la juxtapositon de certains noms dans votre énoncé fait mal.

Écrit par : Mère-Grand | 22/02/2012

"par l'apprentissage de la rationalité et de la méthode scientifique"

Fort bien! Dans ce cas il convient de ne pas omettre certains faits historiques établis comme celui-ci : la crucifixion chez les Romains était réservées aux esclaves et aux criminels et notamment à ceux qui s'étaient révoltés contre l'imperium romanum. Que la bible, c'est l'histoire d'un peuple qui se dit supérieur aux autres - "élu" - et qui a pratiqué - pratique - l'épuration ethnique. Que le principe fondamental des religions dans l'histoire est d'exclure tout ce qui pense différemment. Sauf que dans nos sociétés comme les religions sont devenues pratiquement inexistantes, elles ne sont plus en mesure d'exclure, ce qui reviendrait en fait à leur propre exclusion si elles avaient l'idée de continuer dans cette voie. D'où le mot d'ordre : religions de tous les pays...

En identifiant les élèves par leur religion, on obtiendra l'effet diamétralement opposé à celui recherché. La formation de clans et de nouvelles exclusions. C'est grave.

Dans leurs fiches, ils ont pensé aussi à la scientologie et à raël, entre autres? Tant qu'à faire de la propagande gratuitement...

Parlé de rationalité à propos des religions, il faut oser, parce que dans ce cas les religieux seraient les premiers à pousser de hauts cris.


"face aux dérives, qu'elles soient populistes ou communautaristes."

Et face aux dérives religieuses, on fait quoi?
Le vote sur les minarets, c'était une dérive populiste?


"Même pour un athée la juxtaposition de certains noms dans votre énoncé fait mal."

Mais non, mais non. C'est juste la démonstration que l'on est très loin de toute rationalité. Et qu'aucune de ces idéologies ne vaut plus qu'une autre.

Écrit par : Johann | 23/02/2012

il est étonnant de constater le cri d'alarme lancé par aussi des jeunes d'origine étrangère,membres UDC qui mettent l'accent justement sur les religions transcendentales au sein d'écoles et de l'Université ,craignant l'absence de raisonnement afin de mieux étre endoctrinés pensent -ils ,aussi on ne peut continuellement jeter la pierre à l'UDC ces jeunes montrent bien la clarté de leur jugement/ne suis pas UDC au cas ou cette question tarauderait certains esprits

Écrit par : elena | 23/02/2012

Oui, très bel article, les élèves doivent être au même pied d'égalité, raison de plus l'importance de la laïcité de l'école

Écrit par : faire part | 23/02/2012

"Panorama des religions" une brochure dans les mains des enseignants sur les "religions".
En Afrique du Sud (où j'ai enseigné toute ma vie) il y avait les écoles d'État (Government schools) et les écoles confessionnelles (Church schools, jewish schools, coranic schools). Selon la race, le lieu, l'église, la religion. Des endoctrinements: déjà par la forme, faiseur de divisions, Apartheid justement. Lorsque la lutte anti apartheid s'est intensifiée, les murs, pas tous, se sont peu à peu écroulés. Pour un avenir commun. C'est une longue histoire. Le peuple sud africain est profondément croyant en la valeur de l'homme, de la terre.
Aujourd'hui, il me semble, que c'est la spiritualité qui aide à trouver un sens à notre vie. Les religions, Non. Pourquoi ne pas conduire ou proposer une approche vers la spiritualité?

Écrit par : cmj | 24/02/2012

Les commentaires sont fermés.