23/05/2012

Vamos à la playa!

h-4-2600140-1317138433.jpg

 

Dernière quinzaine de mai.

Dans les écoles primaires genevoises, c'est le temps de la passation des épreuves cantonales!

Les têtes blondes sont en plein dedans...un dernier effort...car ils ne sont pas dupes.

Ils savent que sitôt cette période terminée, d'ici une bonne semaine, l'école se mettra en mode "roue libre".

- Les directeurs d'établissement se penchent déjà sur l'organisation des classes pour la rentrée de septembre.

- Les enseignants doivent boucler et rendre les moyennes annuelles pour mi-juin dernier délai!

Et pourtant?

L'année scolaire se termine officiellement le 29 juin!

Voilà donc deux à trois bonnes semaines de perdues pendant lesquelles il va falloir "meubler" jusqu'à la fête des écoles (promos!).

A l'heure de l'introduction du mercredi matin d'école, on est en droit de se demander si ce découpage horaire n'est pas une aberration de plus.

Car enfin, rien n'empêche d'utiliser à bon escient la totalité du temps scolaire à disposition.

Pourquoi ne pas tout décaler pour rendre les moyennes à fin juin.

Les directeurs d'établissement auraient largement le temps ensuite d'organiser l'année scolaire suivante puisqu'ils ne sont pas censés jouir des mêmes vacances que les enseignants.

775832373.jpg

Mi-juin....Vamos à la playa!

C'est, en général, à cette époque que l'on peut voir certains enseignants venir à l'école vêtus de "bermudas" de plage, chaussés de "tong"...avec la bénédiction de leur directeur...garant de la respectabilité de leurs écoles!

Un bel exemple pour les élèves...allez donc leur demander des tenues correctes!

18:32 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Les parents des élèves de 9ème du Cycle d'Orientation ont été invités ("mis en demeure" serait plus juste en l'occurrence) de choisir la filière de l'année prochaine il y a un mois déjà, soit avant les épreuves communes et avant d'avoir une vision globale des résultats de leurs enfants. Avec la mention (probablement discutable au plan légal) que cette inscription ne pourrait pas être modifiée.
J'ai la curieuse impression que l'on faisait mieux avant l'invention de l'ordinateur.

Écrit par : Mère-Grand | 23/05/2012

ensuite on s'étonne de l'agressivité chez certains enfants,pas étonnant avec des instits aussi immatures.Il y aurait beaucoup à dire et comme Grand-Mère l'affirme l'informatique aura tué même leur raisonnement.On en rirait si ce n'est de pouvoir constater combien ils peuvent une fois casés en politique essayer de mâter les grands parents par des programmes liés à l'environnement croyant comme leurs parents déjà instits pouvoir continuer à humilier ceux qui l'étaient déjà faute d'avoir des parents aisés
Un ancien instit qui accompagne des élèves en difficulté reconnait qu'il est déplorable de constater combien ces messieurs et dames en fonction aiment jouer aux directeurs,le mal vient en grande partie de là affirme-t'il,on ne peut lui donner entièrement tort

Écrit par : lovsmeralda | 24/05/2012

Les commentaires sont fermés.