01/07/2012

Retour à Coire Kornplatz

imagesCAHYVXIG.jpg

Et sans passer par le "start" bien entendu!

On ignore si c'est lors de son voyage de noces à Coire que Monsieur Charles Beer, ministre en charge du DIP, a eu cette idée géniale.

Je reviens donc sur l'interpellation urgente écrite du député Jean Romain pour vous donner un peu plus de détails sur le sujet.

De quoi se poser des questions!

Or donc, notre ministre a décidé que l'usine à gaz dont je vous ai déjà parlé n'était pas suffisante et qu'il fallait encore étoffer de quelques postes cette pyramide hiérarchique pourtant déjà intolérable...

Voilà que le Président crée des conseils de direction dont la composition laisse songeur:

une directrice ou un directeur d'établissement

une, un ou des maîtresses et maîtres adjoints pour les établissements

une, un ou des maîtresses et maîtres référents

une ou un secrétaire d’établissement

 

Ainsi, les directeurs d'établissement du primaire, déjà au bénéfice de placards dorés, se verront adjoindre, selon l'importance des écoles dont ils sont censés avoir la charge, des maîtres adjoints ou des maîtres référents qui eux mêmes bénéficieront d'une secrétaire...le tout aux grands frais du contribuable bien entendu!

On se demandait déjà ce que faisaient exactement ces chers directeurs.

Mon premier larousse des qui fait quoi.jpg

A l'avenir, qui fera quoi?

Selon les informations officielles (bulletin N°49 Correspondance, juin 2012), on comprend aisément que ces maîtres adjoints seront les dindons de la farce!

A eux en effet d'assumer dorénavant TOUTES les tâches qui relevaient du cahier des charges du directeur.

Vous savez, ce directeur qui était censé être la personne de référence en charge de la bonne marche de l'établissement. Cette personne de proximité, toujours atteignable, au service "non stop" et instantané des parents, des enseignants...bref, cette personne sur qui chacun pouvait soi-disant compter à tout moment.

Que feront-ils donc ces directeurs lorsque, dès la rentrée 2012, ce seront les maîtres adjoint /référents qui les remplaceront dans la plupart des tâches qui leur incombaient?

En effet, jugez plutôt des tâches futures du maître adjoint:

Le/la maître adjoint assume, conjointement à une charge d'enseignement et par délégation du/de la directeur/trice d'établissement (Dir-E), des tâches qui s'inscrivent dans plusieurs domaines, à savoir :

 

1. Les relations, la collaboration et la communication

2. La gestion de l'établissement

3. Le suivi des élèves

4. Le domaine pédagogique

 

Plus précisément et selon les besoins du contexte :

 

1. Les relations, la collaboration et la communication

 

_ Personne de contact pour les parents, la commune, les remplaçant-e-s et autres intervenant-e-s

_ Diffusion de l'information

_ Organisation de séances collectives, définition des ordres du jour, animation

_ Accueil des enseignant-e-s en période probatoire (EPP) et aide à leur intégration au sein de l'équipe

_ Autre

 

2. La gestion de l'établissement

 

_ Organisation des études surveillées / Gestion du budget alloué à cette prestation

_ Planification des horaires

_ Organisation des inscriptions

_ Organisation et composition des classes

_ Organisation des responsabilités déléguées aux enseignant-e-s (bibliothèque, MITIC, premiers soins, surveillances)

_ Fourscol / Gestion de l'économat

_ Tenue des comptes

_ Autre

 

3. Le suivi des élèves

 

_ Suivi opérationnel de situations d'élèves – à l'exception des situations complexes – dans la coordination d'actions prises en charge par différents acteurs (titulaires, ECSP, MS, SSJ, OMP)

_ Coordination des collaborations internes mises en place pour la prise en charge des élèves allophones

_ Autre

 

4. Le domaine pédagogique

_ Animation de temps de travail en commun

_ Collaboration dans l'élaboration du projet d'établissement, organisation et conduite de certaines des actions dudit projet

_ Participation au comité de pilotage du projet

_ Autre

 

5. Autre


TOUT quoi!!!


Quand je vous disais que les directeurs d'établissement jouissaient de placards dorés...dorénavant en or massif!

Aujourd'hui, ils peuvent avoir le sourire et déjà penser à la manière dont ils vont meubler leurs longues journées de "farniente".

Révoltant.

J'ose espérer que les enseignants ne seront pas des imbéciles!

Qu'ils laisseront les cadres du DIP assumer leur responsabilité.

Aucun ne doit postuler à ce poste de maître adjoint...à moins d'accepter de cautionner l'inadmissible.

On peut rêver...

15:49 | Lien permanent | Commentaires (22) | |  Facebook

Commentaires

C'est tout de même GROTESQUE !!!!! Quand est-ce que nos députés demanderont enfin (en dehors de Jean Romain qui se mobilise) des comptes à BEER ? Que se passe-t-il donc au DIP ????? Qui gère encore quoi ???? PLUS PERSONNE ? IL faut refuser TOUT LE BUDGET POUR LE DIP et mettre les choses à plat !
On n'arrête pas de jeter l'argent par la fenêtre dans ce département ! ET que fait la COUR DES COMPTES dans ce domaine ????? Ce dernier critique des tas de "choses" mais JAMAIS le DIP ???? POURQUOI ?????
L'INCOMPETENCE TOTALE REGNE DANS CE DEPARTEMENT !!!!

Écrit par : Marion Garcia Bedetti | 01/07/2012

Ce qui me dégoûte, c'est qu'on dit toujours au contribuable de se serrer la ceinture, que les temps sont durs et à côté de cela, les dirigeants dépensent sans compter pour de telles imbécilités. Il est temps de dire stop et de mettre fin à ce carnage!
Lançons une initiative. Faisons quelque chose mais ne nous laissons pas écraser par ce parfait abruti de Charles Beer

Écrit par : anonymous-victim | 02/07/2012

Monopoly: Charles Beer à la case Prison!!

Écrit par : Huong Lee | 02/07/2012

Impensable!!! Chacun son boulot!!! Les Directeurs gagnent déjà beaucoup trop alors qu'ils fassent leur boulot seul. Ils n'ont pas besoin de pseudo assistants qui se tapent tout le sale boulot.

Partis comme ça, à quand les assistants des profs pour donner cours à leur place???

Monsieur Beer, merci de répondre!!!

Écrit par : GIULIA MAMA | 02/07/2012

Demandons des comptes au DIP. Après tout , c'est notre argent qu'on injecte à chaque fois. Alors nous sommes en droit de demander une transparence totale du budget, a fortiori dans ces temps de troubles et de crise, où l'argent, paraît-il, se fait rare.... apparemment pas pour tout le monde!!!

Et c'est TOUJOURS le même scénario: C'est le contribuable qui paie et c'est lui à qui on restreint les pensions et c'est à lui qu'on vole l'argent au gré des caprices de Charles Beer.

C'est simplement dégueulasse. Je ne sais pas comment Charles Beer peut encore se regarder dans la glace.

Écrit par : Mimisicu | 02/07/2012

"Un an à supporter cette enflure de Charles Beurk" suivi de peu du commentaire de Duval qui semble revivre une nouvelle jeunesse, "je censure ce qui dépasse les limites", on a le indignés qu'on mérite , Monsieur Duval votre Blog ressemble de plus en plus à Poubelle la Vie, je n'ai pas d'opinion particulière sur le fonctionnement actuel du DIP, j'observe que votre le comité de votre secte "Arle" d'extrême droite semble se réduire comme une peau de chagrin , d’où une recrudescence de commentaires insultants que soigneusement vous triez .
Faut-il rappeler qu'en face du DIP il y a des associations de parents d'élèves, des associations d’enseignants des syndicats qui agissent alors que votre "mouvement" feint de les mépriser "commentaires de Job" puis il y a des citoyens qui votent , qui élisent , mais j'oublie vous détestez la politique .

Écrit par : briand | 02/07/2012

@briand
Magnifique! Oh, bien sûr, il faut toujours s'accrocher pour décrypter votre prose mais je suis toujours autant ravi de vous lire et de constater que vous restez un de mes fidèles lecteurs.

Écrit par : Duval | 02/07/2012

Les MA et bientôt MR : peut-être est-ce une stratégie pour gentiment pousser les dir-E dehors ? Si ces enseignants "avancés" sont capables de faire le boulot d'un Dir-E, pourquoi garder ces derniers ? C'est peut-être comme ça que Charles B. va pouvoir financer son mercredi matin.

Écrit par : Minimoi | 03/07/2012

Les MA et bientôt MR : peut-être est-ce une stratégie pour gentiment pousser les dir-E dehors ? Si ces enseignants "avancés" sont capables de faire le boulot d'un Dir-E, pourquoi garder ces derniers ? C'est peut-être comme ça que Charles B. va pouvoir financer son mercredi matin.

Écrit par : Minimoi | 03/07/2012

Le DIP et ses sympathisants à la Poubelle. Et laissez Duval tranquille espèce de parfait imbécile!!

Briand se sera bien sûr reconnu:..

Écrit par : jordan jordan | 03/07/2012

Cher Minimoi,

je pense surtout que Charles Beer trouve un financement en or à l'IUFE.

En effet, les esclaves étudiants doivent payer une taxe universitaire de 1000 francs par année pendant deux ans. De surcroît, ces pauvres stagiaires ne sont pas payer pendant les vacances d'été. Fait absolument honteux lorsqu'on sait que la majeure partie du public de l'IUFE a une trentaine d'années, un mari et une petite famille. Arrêtent-ils de vivre pendant l'été.
Charles Beer nous dit aussi que le DIP n'a plus d'argent et qu'aussi il est plus que nécessaire de suspendre les annuités. Charles Beer se fait assez d'argent avec son business se l'IUFE et n'a pas besoin de maîtres adjoints en primaire.

Et d'ailleurs si ces créations de nouveaux postes engendrent par la suite la suppression des postes de directeurs, c'est simplement dégueulasse d'engager des gens qui font son boulot pour moins cher.

Il y a deux secteurs dans lesquels il ne faut pas économiser: la Santé et l'Education... Genève fait tout à l'envers.

Dirlos low-cost: du Charles Beer tout craché.

Genève est déjà une ville d'assistés ou va-t-on arriver avec une Education à prix cassé?????

Écrit par : blablabla | 03/07/2012

et si l'instauration de maîtres adjoints est une manigance pour virer les dirlos, c'est encore bien une hypocrisie et une non-transparence bien propres à Charles Beer. C'est même une conspiration de haut niveau. Nous l'avons vu, il y a trois semaines, les directeurs n'ont plus leur mot à dire quant à l'embauche de leurs stagiaires... et bien maintenant, ils se font manipuler par Charles Beer Le Pathétique et se font mettre à la porte parce que de potentiels imbéciles, le DIP en est miné, sont prêts à faire leur travail au rabais...

DIP.... réels et alarmants dysfonctionnement$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$$

Écrit par : PETIT TRAIN | 03/07/2012

@jordan jordan glorieux anonyme vous profitez de la mansuétude de Duval et de ses sbires qui considèrent que le respect de perd en classe , et qui m'envoie un mail privé pour me signifier que le mot insulte n'a pas lieu d'être dans sa poubelle.
Vous êtes probablement le genre de mec à ne pas rencontrer tard à la fête de la musique.

Écrit par : briand | 03/07/2012

@ jordan et à brian

Je vous serais reconnaissant de rester dans les limites de l'acceptable.
brian, je ne vois pas en quoi je ferais preuve de plus de mansuétude pour l'un ou pour l'autre des commentaires.
Quant aux sbires que vous mentionnez, je ne vois pas non plus...vos fantasmes peut-être.
Bref, à vous de voir si vous désirez encore me lire et surtout apporter votre contribution à mes billets...

Écrit par : Duval | 03/07/2012

@petit train : les dir-E peuvent engager leur stagiaire... Mais à l'interne, il y a des enseignants prioritaires pour des changements d'école, lequels passent avant les nouveaux engagés, ce que je trouve normal.

@blablabla : je ne sais pas si c'est à l'IUFE de se préoccuper du statut marital de ses étudiants... Pour ma part, j'ai attendu de gagner ma vie avant de penser à me marier et à faire des enfants. Comme beaucoup d'étudiants, j'avais un boulot en plus de l'université.

Par ailleurs, dans le privé, bon nombre de stagiaires ne sont peu ou pas pas rémunérés. Quant aux nouveaux engagés, ils ne toucheront leur premier salaire que fin septembre.

Écrit par : minimoi | 04/07/2012

@ Minimoi

je sais parfaitement de quoi je parle concernant les directeurs et leurs stagiaires...

J'ai été suppléante en allemand au C.O. de Pinchat pendant un an. Mon équipe de direction était très satisfaite de mon travail et avait contacté à l'IUFE pour me garder en stage. Au lieu de ça, l'IUFE a jugé meilleur de me déplacer à la Florence. Quant à Pinchat, l'IUFE ne leur a proposé personne pour me remplacer. Et comble du comble, ils ont rien qu'en allemand, 45 heures à pourvoir... par des étudiants à l'Uni même pas formés... Me laisser à Pinchat aurait donc évité des ennuis à tout le monde. Donc embauche à l'interne... mon oeil... Et bien sûr, même si M. Scheuwly tente de rassurer les troupes en disant que seuls cinq étudiants sont dans ce cas, c'est entièrement faux... j'en connais déjà six dans le même cas... et je ne connais pas tout le monde..

Les directeurs n'ont plus aucun droit et cela va bientôt toucher le secteur primaire...

Écrit par : PETIT TRAIN | 04/07/2012

@Minimoi

Je confirme. Suis dans le même cas que petit train et de bien d'autres... On va tout droit vers un totalitarisme où les dir-E du primaire comme du secondaire ne sont plus le maîtres à bord... sauf bien sûr en cas de problèmes... car rappelons pour info que l'IUFE place des stagiaires sans garantir aux Dir-E que ces stagiaires satisferont à leurs exigences et bien sûr si ces stagiaires ne tiennent pas le programme scolaire, les parents appellent le Dir-E et pas l'IUFE... voilà pourquoi nous nous insurgeons contre la perte de liberté des Dir-E. Non seulement ils ne sont plus libres, mais ils endossent la responsabilité des problèmes découlant justement de cette perte de liberté... et le même avenir se profile pour l'école primaire... Bien dommage que de si beaux métiers soient bafoués par des politiques qui n'y connaissent RIEN!!!

Écrit par : Azzaro | 04/07/2012

@Minimoi

Oui mais dans le privé, les stages durent rarement 2 ans... Or, 2 ans rémunérés comme des mendiants dans une ville comme Genève, c'est vraiment limite...

Écrit par : blablabla | 04/07/2012

Sans mauvais humour... à GE, nous avons l'habitude de mendiants... A part ça, je suis parfaitement d'accord avec blabla. Et je ne veux pas noircir le tableau, mais dans quelques années, l'IUFE a la sublime intention de ne plus payer les stagiaires... Cela est honteux!!

Écrit par : Monbaron | 04/07/2012

Espérons qu'au novembre 2013, fin du mandat de Charles Beer, La Droite aura pris le dessus et qu'elle abolira l'IUFE... sinon GE risque UNE sérieuse pénurie d'enseignants. Il faudrait être fou pour faire du bénévolat pendant 2 ans au service d'un Etat qui a de l'argent... quand ça l'arrange UNIQUEMENT.

Écrit par : ZUZUZU | 04/07/2012

Charles Beer, vous nous ferez toujours rire... vous êtes ridicule. Si votre inventivité est le fruit d'un certain ennui, je vous propose d'aller travailler... et pourquoi pas prendre la place de ces enseignants, stagiaires, dirlos..

Écrit par : fredo | 04/07/2012

@blabla, azzaro, petit train

Vous parlez de stages en primaire ou au CO ?!!

Moi, je ne parle que du primaire. Le CO, aucune idée...
Je connais plusieurs Dir-E DU PRIMAIRE qui ont engagé des étudiants ayant effectué leur stage en responsabilité dans l'école.

L'article de Monsieur Duval concerne le primaire, si je ne m'abuse.

Désolé pour le quiproquo...

Écrit par : minimoi | 04/07/2012

Les commentaires sont fermés.