23/08/2012

Le DIP me dégoûte

depit-degoute.jpg

 

 

Je viens de prendre connaissance du contenu de la conférence de presse que le DIP a tenu ce jeudi 23 août.

 

Quoi de neuf?

 

Vous vous attendez à des surprises, de l'innovant, de l'utile.

 

Que nenni!

 

Que du blabla qui nous annonce ce que nous savons depuis longtemps:

 

Au primaire

 

- Suppression des temps d’accueil en 3P; les élèves de 3P seront attendus le matin à 8h et l’après-midi à 13h30

 

- L’anglais sera introduit en 7P à la rentrée 2014

 

- Au cycle moyen, confirmation de l'introduction la plus stupide possible : «Mon Manuel de Français» MMF...

 

Au CO

 

- le retour des sections. Elles deviennent effectives pour les élèves de 10e, à savoir Littéraire et scientifique (LS), Langues vivantes et communication (LC), Communication et technologie (CT).

 

- Les élèves de profil «langues vivantes» de la section «Littéraire scientifique» (LS) suivront un cours de sensibilisation aux dialectes suisses alémaniques dans le cadre de l’apprentissage de l’allemand standard en 10ème et 11 ème...

 

Si si, vous avez bien lu!

 

Le ridicule ne tue pas au DIP, on persiste dans la conn...!

 

OK, on a l'habitude...mais....???? J'ai beau lire et relire...

 

Je dois me rendre à l'évidence. C'est bien ce que je craignais...

 

Toujours et encore rien...Non, vraiment RIEN sur les MESURES d'APPUI au primaire!!!

 

Pas un mot, silence complet.

 

Le DIP persiste et signe...

 

Que de moyens à disposition qui sont gaspillés...

 

Les enfants qui sont à la peine, ceux  pour qui il est prioritaire de tout mettre en œuvre?

 

Le DIP s'en fout, s'en tape!

 

Beer et sa clique???

 

Aujourd'hui, je suis écœuré, dégoûté!

113018_76OGBKTI5BWQ5FJZ5BJDBKRRUJ48CR_ah_s_donne_envi_degueuler_H151632_L.jpg

 

 

 

16:37 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook

Commentaires

Quand je pense au nombre de journalistes qui ont assisté à cette conférence! Pour ça!
J'adore le titre de la TdG: Le suisse-allemand, star des nouveautés de la rentrée scolaire.

Écrit par : enseignant | 23/08/2012

Oui, une belle brochette de sottises, mais il faut bien se rendre à l'évidenece, l'école se désintgègre sur pied

Je signale une motion du GC qui demande que les directeurs primaires enseignent 50 pour cent de leur temps de "travail".

Écrit par : Jean Romain | 24/08/2012

Cela ressemble furieusement à une certaine restauration d'un portrait du Christ, que d'aucuns célèbrent comme du Street Art. Dès que les "regroupements" ont été numérotés de 3 à 1 selon l'ordre de réussite, il était évident que la véritable pédagogie avait adopté les critères de l'ère de la "communication" politique. Surtout ne pas blesser quiconque dans son "sentiment" de sa propre valeur: la reconnaissance de l'excellence est désormais réservée au sport.

Écrit par : Mère-Grand | 24/08/2012

Les élèves n'y arrivent déjà pas avec l'allemand... Que cherche-t-on avec l'introduction du suisse-allemand. Et quel suisse-allemand choisir? Le bernois? Le zürichois? Le haut-valaisan? le bâlois? Charles Beer devrait le savoir.. il n'existe pas de suisse-allemand à proprement parler. Consacrons donc ce temps à l'allemand, le vrai!

Écrit par : vs Ch... Beer | 24/08/2012

En tant que suisse allemande je dois admettre que l'introduction de l'enseignement du suisse allemand à Genève (enseigné, par qui d'ailleurs, par des français ou des allemands ????) c'est à mon avis juste l'apogée de la bêtise du DIP !
QU'on consacre ces heures au bon allemand, et une fois cette langue maîtrisée les personnes qui trouvent utile d'apprendre le suisse allemand pour le travail ou autre peuvent toujours le faire ! Mais que cela soit imposé au CO, c'est d'un ridicule extraordinaire !
Vraiment, cela fait longtemps que je le dis, le DIP devrait être mis sous tutelle !

Écrit par : Marion Garcia-Bedetti | 25/08/2012

Le DIP vit à l'ère de la "communication". Il lui faut donc souvent de nouvelles choses à communiquer, car ses "communicateurs" ont aussi besoin de se sentir utiles. Pour être plus impartial, je dois avouer qu'une fois l'effet d'annonce fait, cette initiation au suisse-allemand n'ira pas bien loin, ne prendra pas beaucoup de temps et portera probablement peu de fruits.

Écrit par : Mère-Grand | 25/08/2012

Les commentaires sont fermés.