11/01/2013

Du grand n'importe quoi

make-money.jpg

Décidément, on aura tout vu! Au DIP, on commence fort l'année 2013...

Ainsi donc, dorénavant, les enfants ont le droit d'acheter leur conduite.

C'est, selon la TdG du jour, ce qui se passe à l'école primaire de la Gradelle.

Quelle belle mentalité.

Fini l'éducation, place au business malsain.

Ca nous vient du Québec...moi, je trouve que ça ressemble furieusement aux bonus malus de nos banquiers.

Oubliées toutes les règles élémentaires de l'éducation des enfants...car ce sont bien d'enfants dont il s'agit!

Dorénavant, plus besoin d'explications, de reproches, de blâmes... une facture et on s'acquitte de sa faute. Les enfants payent pour leur mauvais comportement à l'aide de francs virtuels reçus en début d'année!

"Dans ce quartier, ça marche au fric" nous rapporte une maman favorable au système...

Je ne peux y croire. J'en reste baba. J'ai eu beau vérifier, non, ce n'est pas le 1er avril.

Comment a-t-on pu en arriver là?

Comment la directrice de cette école a-t-elle pu cautionner une telle aberration...encore une preuve d'incompétence crasse!.

Comment les enseignants ont-ils pu se prêter à ce sale petit jeu?

Comment, depuis une année que ce système est en vigueur, Charles Beer, président du DIP, a-t-il pu, lui aussi, rester sans réaction? Une honte!

 

Dans quel monde vivons-nous et surtout, à quel monde le DIP prépare-t-il nos enfants?

09:49 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

quand on sait le nombre de jeunes de la cité de Calvin endettés battant tous les records de Suisse et que le canton de Genève veut faire la loi après vous avoir lu on comprend d'ou vient l'origine du bugg même au niveau environnemental qui exige de bien balayer chez soi avant de vouloir aller faire de l'ordre ailleurs, ou inciter d'autres communes à faire croire qu'en taxant davantage le citoyen la nature se portera mieux
Entre le Québec,et d'autres Anglo Saxons qui eux savent la curiosité typique des Suisses à vouloir appliquer ce qu'eux ont abandonné car jugé trop couteux ces pays savent utiliser certaines autorités Suisses pour leur faire avaler des couleuvres plus grandes que leur ombre

Écrit par : lovsmeralda | 11/01/2013

Il faut se pincer pour s'assurer qu'on ne rêve pas !
Un bonus est-il prévu pour les maîtres qui se font insulter ou agresser ?
Les élèves renvoyés ont-ils droit à une prime de licenciement, comme les banquiers ?

Dans le même ordre d'idées, nos députés pourraient recevoir en début de législature un crédit de cinq verres d'eau à jeter à la figure de leurs collègues. Ceux qui auraient encore leurs cinq crédits à la fin auraient droit à un verre de blanc.

Écrit par : D. Favrot | 11/01/2013

il est étonnant quand on sait l'empleur de l'église de Scientologie implantée au Québec comme au Canada qu'aujourd'hui encore on ose prendre pour exemple ces deux contrées.Qui a intéret à créer de plus en plus un monde d'assistés? sans doute pas nos conseillers fédéraux ni l'UDC

Écrit par : lovsmeralda | 11/01/2013

Les commentaires sont fermés.