31/01/2013

Y a toujours une "bonne" raison

sans-titre.pngbien sur.png

Je prends connaissance aujourd'hui de la liste des candidatures "vertes" pour les élections au Grand Conseil 2013.

Et constate que tout s'explique...



Je comprends mieux maintenant le pourquoi du récent vote des Verts au sujet de la compatibilité douteuse des cadres supérieurs de la fonction publique avec le mandat de député.

On trouve sur cette liste, en position 10, un certain Jean-Michel Bugnion, que je ne connais pas du tout mais...voilà, il est....directeur d'un cycle d'orientation, donc...cadre supérieur de la fonction publique!

Eh, oui, bon sang, mais c'est bien sûr!

Quand je vous disais que les intérêts passent avant le respect de la loi.

19:30 | Lien permanent | Commentaires (15) | |  Facebook

Commentaires

Il ne vous reste qu'à faire confiance au MCG dont certains membres" actifs " s'investissent dans des échanges qui n'ont rien de pédagogiques ,ou qui préfèrent assurer l'éducation "artistique" de nos jeunes durant les fêtes de Genève, Je crois que déjà un officier de la branche armée de l'Arle appartient à ce noble mouvement , l'école ou la caserne finalement quelle différence.
à propos d'Arlistote , pourquoi n'est il pas candidat au gouvernement afin de dissoudre dans le béton l'IUFE- la salle des directeurs-et autre centre de recherche pédagogique ?
Courageux mais pas téméraire, semble-t-il.

Écrit par : briand | 31/01/2013

Très cher briand
Premièrement, permettez-moi de constater que, malgré ce que vous aviez annoncé, vous êtes toujours un de mes fidèles lecteurs et....commentateurs.
Ensuite, quant au contenu de votre commentaire, sachez que je ne fais confiance à aucun politicien de quelque parti qu'il soit!
Sur ce, je ne comprends pas vos allusions, ni au MCG, ni à l'Arle dont, vous pouvez noter en passant, je ne fais plus partie.

Écrit par : Duval | 31/01/2013

Effectivement , parfois mon échec comme candidat stagiaire bénévole au Canard Enchainé , me pousse à retourner sur les lieux de mes crimes Decaillet PDG de Décaprop. est un autre exemple , alors encore un dernier pour la déroute.

Écrit par : briand | 31/01/2013

Hum, le dernier pour la route est de trop...de plus en plus incompréhensible mon briand. Peut-être une petite consultation?

Écrit par : Duval | 31/01/2013

mon pauvre briand...il n'y plus à l'arle ni m. duval ni m.girardet (député mcg), qui ont tous les deux démissionné de cette association l'année passée et les activités de député de jean romain sont différenciées de ce mouvement, même si forcément nous nous retrouvons très régulièrement idéologiquement alignés sur le sujet de l'école(le contraire serait plutôt étonnant pour des conservateurs républicains qui s'entendent sur la question scolaire, non?!)

il vous reste quoi comme arguments?

à part vive le SRED (gang de sociologues laquets de beer), vive l'IUFE (bande de formateurs/inquisiteurs qui fuient les élèves) et vive-la-révolution-à-l'école-camarade-parce-qu'on-a-pas-été-capables-de-la-faire-dans-la-société, et autres mouvements d'euphorie romantico-glamouro-démago-sympathico-paléolithiques?

Écrit par : job | 31/01/2013

Excusez mon indiscrétion, mais pourquoi avez-vous quitté l'ARLE ?

Écrit par : PIerre Jenni | 01/02/2013

@Pierre Jenni
Pour des raisons d'éthique qui sont personnelles et que je ne désire pas développer ici.
Ce qui ne m'empêche pas de ne rien renier et de rester, en général et en ce qui concerne l'école, sur la même ligne que l'Arle.

Écrit par : Duval | 01/02/2013

@riche comme JOB j'avais oublié le coup d'étArle , en effet, et votre cinéaste favori sir Henry que devient-il après son chef d’œuvre "Haine" primé à Cannes?

Écrit par : briand | 01/02/2013

Heu...je rappelle à brian que s'il veut rendre des comptes à job. il ferait mieux, désormais, de le contacter directement.

Écrit par : Duval | 01/02/2013

Navré Monsieur Duval, je tenterai de joindre le nouveau comité lors de l'assemblé générale du mouvement , encore faut-il que je découvre dans quelle cabine téléphonique.
Sur le fond je m'étonne que les opposants au fonctionnement de l’actuel DIP ne se posent semble-t-il pas avec des projets de réformes cohérents ,la question politique du comment accéder à ce Département lors des prochaine élections.

Écrit par : briand | 01/02/2013

Bravo briand, vous progressez pour en venir au fond...reste à développer...que voulez-vous dire? Concrètement, que suggérez-vous?

Écrit par : Duval | 01/02/2013

Les élections au CA constituent un moment particulier ou chaque formation même "prise" dans des alliances tente de proposer des programmes de réforme du grand état.
Il semble que la sécurité, la fiscalité, la réduction des dépenses occupent une place prépondérante dans les projets de la droite, alors quid de l'école?
A gauche on devrait se battre pour que les effectifs par classe n'augmentent pas
pour que l'on assure un meilleur suivi des élèves en difficulté, et que l'on tire un bilan du fonctionnement de l'IUFE.
Bref il me parait que l'école ne représente plus un un enjeu majeur pour les différentes tendances politiques , je le regrette, je souhaite me tromper et qu’à l’approche de l'échéance , un vrai débat s'installe qui permette d'y voir plus clair.
ce dont je suis persuadé :on ne peu enseigner aujourd’hui avec les méthodes d'hier, on assiste à une remise en cause de l'autorité ,des tenants du savoir ,cela concerne aussi bien l'exercice de la médecine clinique, le ministère du pasteur ou du curé , pour l’imam il faut attendre un peu, le flic de proximité et bien entendu l’enseignant qu'on le désigne maitre ,professeur , ne change rien à l'affaire.

Écrit par : briand | 01/02/2013

Les élections au CA? Vous voulez dire au GC, non?
Je ne crois pas qu'à gauche, on veuille se battre pour un meilleur suivi des élèves en difficulté, Beer a eu toutes les occasions de le faire et pourtant...
De même pour l'IUFE, la gauche ne va pas scier la branche sur laquelle elle est confortablement assise.
Pour le reste, j'approuve. Il serait vraiment intéressant qu'un débat sur l'école se fasse et que l'on puisse discerner clairement les projets de chaque parti.

Écrit par : Duval | 01/02/2013

Excusez-moi je déteste les abréviations Conseil, d’État, bien évidemment.
a-t-on chez les anti-pédagogistes suffisamment étudié la question de l'école finlandaise paradoxe scolaire ? fait sociétal?

Écrit par : briand | 01/02/2013

Il y a bien longtemps qu'à l'Arle nous nous étions bien sûr penchés sur la question.
Pour je ne sais quelle raison, je ne parviens pas à poster un lien mais il vous suffit de vous rendre sur le site de l'Arle, cliquer sur dossier pisa et vous trouverez deux documents sous le titre:Etude comparative de pisa, les pays bien classés sont-ils des modèles exportables.

Écrit par : Duval | 01/02/2013

Les commentaires sont fermés.