02/03/2013

Fonctionnaires, le Plan d'encouragement au départ à la retraite (PLEND) est maintenu!

2012_spec_couv120.jpg

Le budget du canton de Genève n'est pas encore voté, il fait l'objet d'un débat nourri au Grand Conseil.

Ainsi, j'ai cru comprendre qu'en ce qui concerne le PLEND pour les fonctionnaires, RIEN n'était encore décidé.

Les bruits couraient néanmoins que celui-ci serait supprimé et que les derniers à en bénéficier seront ceux qui décident de partir en retraite anticipée en 2013 encore. D'où la crainte pour le DIP, d'une énorme hémorragie d'enseignants!

En effet, ils sont nombreux les députés a vouloir faire disparaître ce soi-disant dispendieux privilège, Monsieur Pierre Weiss en tête.

C'est dans ce contexte, à la veille de la votation sur la fusion des caisses de la CIA et de la CEH que je prends connaissance du texte, intitulé "Pourquoi il faut voter oui le 3 mars", paru dans la revue du syndicat des enseignants romands, "L'Educateur", sous la plume de Monsieur Laurent Vité, président de la SPG :

"... Enfin, cerise sur le gâteau pour les enseignants primaires, ils pourront bénéficier en 2013 de 5 ans de Plan d'Encouragement au départ à la retraite (PLEND), ce qui n'était plus possible depuis quelques années. L'effet couperet de l'âge légal à 62 ans est supprimé dans la nouvelle loi. Cela veut dire que le payement du PLEND ne s'arrêtera pas à cet âge pour les personnes concernées, mais se poursuivra jusqu'au moment de toucher l'AVS, mais de toute façon sur une durée maximale de cinq ans en respect de la loi. Ce principe prévaudra également par la suite, mais sur trois ans seulement à la place de cinq, avec toutefois la possibilité d'étaler la somme totale sur une plus longue période que trois ans, en acceptant d'avoir une rente moins importante. C'est donc sans réserve que la SPG s'est prononcée pour le OUI dans les urnes le 3 mars".

 

Je me pose alors des questions.

Est-ce une information vraie, vérifiée? Le PLEND est-il réellement et certainement maintenu?

Parce que cette question est extrêmement importante. Pour des centaines d'enseignants, la décision de voter OUI à la fusion des caisses CIA et CEH en dépend. Si, en effet, le PLEND est maintenu, ils seront nombreux à renoncer à un départ anticipé.

Le gouvernement a-t-il fait à la SPG, des promesses ?

Est-ce plutôt un coup d'esbroufe mijoté par nos politiciens afin de justement faire passer la loi de la fusion? Une fois votée, les belles promesses pourront alors se transformer en fumée...

Je le répète, le Grand Conseil n'a encore RIEN décidé au sujet du PLEND! Au contraire, cette décision fait l'objet de sombres négociations politiciennes.

Alors, comment Monsieur Vité et la SPG peuvent-ils prendre le risque de tenir de tels propos?

Se sont-ils rendus compte de l'impact qu'une telle affirmation peut avoir...

Et si cette promesse n'était pas tenue, ce sont-ils rendus compte de la situation désastreuse dans laquelle ils mettaient de nombreux enseignants qui auraient misé sur ce PLEND maintenu?

11:01 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Les promesses rendent les fous joyeux. C'est pourquoi aucune décision n'a été prise avant la votation.

Écrit par : Mère-Grand | 03/03/2013

Ce n'est en effet pas un hasard! Et RIEN ne sera décidé avant le 23 mars...dernier délai pour les enseignants pour annoncer son départ à la retraite anticipée!

Écrit par : Duval | 03/03/2013

Cher M. Duval,
Si vous tenez à vous informer au niveau syndical, je vous conseille d'autres lectures que les pages genevoises de l'Educateur, qui ne sont plus qu'une courroie de transmission du DIP !!! Ce journal, dans son ensemble n'a vraiment plus rien (a-t-il jamais eu ?) de syndical. Un exemple, parmi des centaines d'autres, il n'y a pas un mot dans tout le dernier numéro sur les grévistes de l'hôpital de la providence à Neuchâtel, conflit qui concerne un service public!!!. C'est vrai que les enseignants ne représentent pas la catégorie professionnelle la plus connue pour sa solidarité avec les autres corps de métiers ...

Écrit par : Baud M. | 03/03/2013

Les commentaires sont fermés.