05/05/2013

Le cadeau des contribuables

matc3a9riel-scolaire.gif

800000 francs! C'est l'équivalent d'environ 7 ou 8 postes d'enseignants primaires...c'est aussi le cadeau qui est fait chaque année aux parents des élèves qui fréquentent l'école primaire genevoise.

Car, en effet, à Genève, chaque élève reçoit au début de l'année scolaire tout une batterie de matériel scolaire estimé à environ 25 francs par élève. C'est que les crayons, les cahiers, les gommes, etc. coûtent assez chers.

Aux enseignants de gérer ce budget. Ils ont pour charge de commander chaque année ce matériel pour leurs élèves.

Ils se trouvent qu'à la rentrée scolaire 2012/2013, l'école primaire genevoise a accueilli 32339 élèves(prévisions du SRED). Le calcul est vite fait, à 25 frs/élève, un budget de plus de 800000 francs.

Certes, la loi garantit la gratuité de l'école mais pas forcément la gratuité du matériel!

J'en veux pour preuve que cette particularité genevoise n'est pas appliquée dans tous les cantons. En Valais par exemple, les parents reçoivent une liste précise du matériel qu'ils doivent fournir, à leurs frais, à leur enfant pour la rentrée scolaire.

Au nom de quoi cet investissement est-il donc offert aux parents genevois?

En ces temps de difficultés financières et de pénurie d'enseignants ne serait-ce pas l'occasion, à Genève, de mettre un terme à cette pratique?

Quand on sait de quelle manière bien des élèves martyrisent leur matériel, on se dit que s'ils doivent le payer, tout le monde aurait à y gagner...car je suis persuadé qu'alors, ils en prendraient beaucoup plus soin.

Mesdames et Messieurs les députés, la balle est dans votre camps...

18:59 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Bonjour,

Je lis souvent votre blog et j'apprécie son contenu. Avec vous, Monsieur Duval, pas de langue de bois ! Vous écrivez souvent ce que nous, enseignant(e)s en primaire, pensons tout bas... Merci.

Concernant le matériel scolaire, je pense qu'il y a des avantages à cette distribution du matériel en début d'année : au moins, tous les enfants utilisent le même matériel, conforme et en général de bonne qualité. De plus, pas de jalousie !

Pour ma part, j'interdis à mes élèves d'utiliser d'autres crayons que ceux qui sont distribués par notre Institution. Par exemple, les crayons "Hello Kitty" et "M-Budget" ont une mine de mauvaise qualité, laquelle s'efface mal sur les copies.

Je remplace le matériel lorsqu'il est usé. Par contre, je ne manque jamais de faire racheter par les parents le matériel volontairement cassé (vandalisme) ; jamais aucun parent n'a refusé de remplacer le matériel détruit par leur enfant.

Idem pour les livres de la bibliothèque de classe que j'ai achetés de ma poche...

Pourquoi pas demander aux parents d'acheter le matériel ? Mais à ce moment, dirigeons-les sur une centrale d'achat en vue d'une uniformisation du matériel et d'une garantie de qualité.

Écrit par : Enseignant primaire | 11/05/2013

@Enseignant primaire
Merci pour votre aimable commentaire. Je vous rejoins sur votre proposition concernant le matériel "uniformisé". Je pense que cette participation financière des parents n'est pas impensable. Au contraire. Et ce ne serait que justice que d'égaliser cette pratique sur les cantons où cette gratuité n'existe pas.

Écrit par : Duval | 11/05/2013

Les commentaires sont fermés.