23/07/2013

Des députés grassement payés?

imagesCA9LO3Q2.jpg

Bon d'accord, ils y consacrent du temps et de l'énergie...

Mais voilà que la TdG du jour nous annonce que "suite à l'augmentation du coût de la vie et à la fiscalisation prochaine des jetons de présence, les parlementaires genevois décident d'augmenter leur valeur de 25%".

Faut quand même pas trop pousser Mémé dans les orties. Ils l'ont bien voulu ce siège de député au Grand Conseil...

Par goût du "pouvoir", par gloriole? Par opportunisme?

Combien d'entre eux se servent de leur statut au sein du gouvernement pour y négocier de "juteux" contrats?

J'en connais même qui n'hésitent pas à siéger "illégalement" sans utilité aucune puisque sans parti politique et donc exclu de toutes commissions...

Pourtant, j'ose espérer qu'il en existe encore quelques uns, certes en petit nombre, qui s'investissent par esprit de service, par amour du citoyen. Ce qui devrait rester la seule et unique motivation à cet engagement politique.

C'est en tout cas dans cet esprit de "bénévolat" que notre gouvernement de "milice" est conçu. Point de politiciens professionnels mais des hommes et des femmes qui sont de simples citoyens en communion avec leurs semblables.

Alors, je veux bien accepter que tout travail mérite salaire mais de là à demander une augmentation de 25% sur leur rétribution, ils exagèrent.

D'ailleurs, combien touchent-ils nos braves élus? Entre 20000 et 30000 francs/année...?

Non imposés! Ce qui est déjà difficilement acceptable.

Peut-être plus pour quelques uns puisqu'ils sont rétribués en fonction de leur présence aux sessions du GC ainsi qu'au nombre d'heures qu'ils passent dans les différentes commissions auxquelles ils appartiennent...et certains les cumulent!

Bref, je ne suis pas certain que cette pilule passe facilement auprès des citoyens!

A l'approche des élections d'octobre, je me réjouis de connaître les noms des députés qui oseront s'afficher en soutenant cette augmentation de "salaire"...

Je parie, par contre, qu'il y aura plein de petits malins qui feront semblant de s'en offusquer!

16:48 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

Si l'on doit mettre en avant l'augmentation du coût de la vie alors j'aimerais qu'on m'explique comment il est possible que les chauffeurs de taxis se voient imposer un tarif maximal qui n'a pas bougé depuis 15 ans !
Et c'est bien le parlement qui nous impose ça !

Écrit par : Pierre Jenni | 24/07/2013

Sans compter sur les avantages qui leur sont octroyés, comme la gratuité des transports publics. Et quand on les voit sur Léman Bleu bailler aux corneilles, lire le journal ou jouer sur leur ordi, on se demande pour quoi ils sont payés exactement...

Écrit par : citoyen excédé | 24/07/2013

Parmi les avantages dont on parle trop rarement il y a le pouvoir de trouver des fonctions, des emplois et des logements pour des parents ou des amis à travers le réseau de gens avec qui des services peuvent être échangés.

Écrit par : Mère-Grand | 24/07/2013

Le PDC et le parti socialiste se sont opposés a cette augmentation.
Les autres partis sont pour.

Écrit par : Bertrand Buchs | 24/07/2013

@ Bertrand Buchs
Le problème avec les positionnement "partisan" c'est que chacun des députés peut se cacher derrière une décision du bureau...facile de botter en touche!
Les citoyens veulent savoir de manière nominale qui est pour et qui est contre.
Lesquels oseront? Et vivement octobre...

Écrit par : Duval | 24/07/2013

Combien la remarque est juste , merci André

Écrit par : Maire | 24/07/2013

Je suis opposé a toute augmentation des jetons de présence.
Surtout quand je constate grands nombres de genevois pour qui la vie est plus dure chaque jour.
Surtout quand on constate qu'un grand nombre d'emplois d'enseignants a failli disparaître.
Même le dernier budget est en déficit.

Non, non et non

En tant que candidat au Grand Conseil Genevois, je m'oppose fortement a cela.

Le plus étonnant est que les députés décident eux même de leurs rétributions, un comble.
Apres le Conseil Municipal - Ville de Genève, l’exécutif d'Onex.
Voici le Grand Conseil genevois.

Et les personnes a l'assistance de l'Hospice Général, pour elle pas d’augmentation sur le coût de la vie.

Je ne m'engage pas pour moi, mais pour les autres.
Si c'était le cas, je ne serai même pas candidat.

Écrit par : Steve ROECK | 25/07/2013

Les commentaires sont fermés.