07/05/2014

Le Gripen, 18 mai, bof, quelques millions, quelques milliards

avions-de-papier-de-500-euro-billets-de-banque-5991627.jpg

J'ai regardé l'émission "Infrarouge" diffusée hier soir par la RTS, "Gripen, indispensable à notre sécurité".

J'ai adoré les interventions des différents invités sur le plateau ainsi que les expressions chocs que certains ont utilisées.

Morceaux choisis...

- Denis Froidevaux, Président de la Société des officiers n'a de cesse de réduire le débat à un affrontement entre les partis de Gauche et ceux de Droite. D'un côté ceux qui n'y comprennent rien, de l'autre ceux qui détiennent la seule Vérité.

Arborant un air très sérieux, voire menaçant, cherchant indubitablement à faire  peur au bon peuple suisse: "On ne sait pas ce qui nous attend, la Suisse pourrait bien se retrouver empêtrée dans un conflit armé et, si nous n'y somme pas préparés, ça risque de coûter bien plus cher à ceux qui votent non aux Gripen"...

Et de s'en référer au conflit ukrainien, comme si d'ailleurs on y assistait à des combats aériens.

Et d'ajouter une petite perle, merveille du genre, s'adressant à ses opposants, "Vous êtes hors jeu au départ du shoot" (sic).

- Christian Von Singer, conseiller national vert, qui prétend à l'absurdité d'acheter aujourd'hui 22 avions de combat, des avions inutiles si ce n'est, comme l'aurait dit la commission fédérale, pour bombarder les hordes de réfugiés qui attaqueraient la Suisse...

- Joseph Henrotin, rédacteur en chef de la revue "Défense et Sécurité internationales" qui nous annonce avec fracas que pour assurer la sécurité du ciel suisse 24 heures sur 24 il faudrait pas moins de...70 appareils.

Celui-ci, face à l'étonnement de Isabelle Chevalley, conseillère nationale vert'libérale, qui lui rappelle que, précédemment, il avait parlé de 6 appareils, ose affirmer que la Suisse n'est pas comparable avec l'Autriche dont les forces aériennes n'ont qu'une seule mission, celle d'assurer la sécurité du ciel.

S'en suit une grande découverte!

Ce n'est pas le cas de la Suisse dont les forces aériennes sont également dévolues à l'attaque air/sol !!! Voilà qui est totalement nouveau pour moi..

- De son côté, Philippe Cordonier, responsable de Swissmem Romandie assure que l'achat du Gripen sera couvert à 100% par des "affaires compensatoires". Ce qui permet à Paolo Gilardi d'asséner que "les promesses n'engagent que ceux qui y croient". Et de rappeler que déjà en 1993 lors de l'achat des FA 18, des promesses semblables avaient été faites et tenues mais seulement à hauteur de 40%.

Accusé d'hystérie intellectuelle, Paolo Gilardi estime encore bon de demander à Monsieur Froidevaux s'il pense attaquer Monsieur Poutine avec ses 22 Gripen...

Enfin, cerise sur le gâteau, il y avait Monsieur Ueli Maurer, notre conseiller fédéral qui n'a de cesse de répéter à l'envi son argument majeur. Dans le budget de la Confédération, l'achat du Gripen ne représenterait que 14 centimes pour chaque 100 frs dépensés.

Une broutille donc selon lui.

jet.pngUne façon de présenter les choses; car tout de même, dans ce genre de débat, à force de jongler avec les millions par ci, les milliards par là, on en oublie leur réelle valeur. Savez-vous ce que représentent les milliards dont on parle?


Sachant que un million en billets de 1000 frs, c'est une pile de billets d'une hauteur de 15 cm environ...3,1 milliards pour les uns, 13 milliards pour les autres (c'est le prix de ce petit joujou), ça fait une pile de billets de 1000 frs de 450 à 1400 mètres de hauteur. Soit 4 à 12 fois la hauteur du jet d'eau!

Presque rien!

Un débat qui m'a bien fait rire mais qui, en ce qui me concerne, n'a servi qu'à me conforter dans ma position.

Bref, c'est fait, j'ai voté!



Pour rappel, je n'accepte de publier que les commentaires dont l'auteur m'est connu.

Pour ce faire, chacun peut continuer à utiliser le pseudo qui lui plaît mais, j'exige que l'adresse email utilisée soit correcte et je demande au commentateur de me communiquer son nom via mon adresse e-mail.

De cette manière, le commentateur reste anonyme pour les lecteurs et je suis seul à connaître son identité. De mon côté, je m'engage bien évidemment à préserver et à respecter cet anonymat.

 

15:58 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Pourquoi le Gripen, pourquoi l'armée, pourquoi la Suisse, pourquoi pas tout le monde à 4000.-- à gauche comme à droite et pourquoi pas un monde ou tout le monde s'en fou et ou on partage tout ? Parce que ça ne marche pas comme ça. L'humain aime thésauriser et défendre ses biens aussi petits soit-ils. Ils serait temps que les illuminés de gauche comprennent ce phénomène naturel.

Écrit par : norbertmaendly | 07/05/2014

Votez oui j'espère! Car mieux voir l'avenir avec un toit sur la tête, plutôt que les cheveux au vent, même si la nostalgie fait encore croire aux mirages! :-))))

Écrit par : Corélande | 07/05/2014

Les commentaires sont fermés.