09/10/2014

Gros scandale à l'IUFE

scandale.jpg

Pour faire suite au scandale de l'IUFE, dénoncé hier sur ce blog et aujourd'hui dans la TdG, je me permets de vous livrer encore quelques passages du témoignage d’un employé, dont j'ai eu vent qu'il avait été transmis en haut lieu... Voici un extrait :

(...)

la plupart de mes collègues se confient à moi, me transmettent les courriels qui sont envoyés et je suis témoin au quotidien des pressions psychiques (voire physiques) qu'ils subissent, de la violence de certaines situations dans lesquelles ils sont mis par la direction et du harcèlement qu'ils peuvent subir de la part de leur hiérarchie.

Je ne sais que faire de tout ce que je ne peux que constater mais il m'est insupportable de me taire et ainsi d'avoir l'impression de cautionner ce qui se déroule au sein de cet Institut. (…)

EDIFIANT!

Cela s’appelle du mobbing. Gageons que, dès demain, ça va grenouiller un peu partout et que...vous aurez droit à quelques nouvelles via la TdG...

15:11 | Lien permanent | Commentaires (9) | |  Facebook

Commentaires

Je me trompe sans doute, mais j’ai cru comprendre que dans des situations de mobbing, donc de harcèlement d’un supérieur hiérarchique sur un subordonné, il y avait toujours une couverture d’un supérieur au supérieur, qui lui n’exerce pas le mobbing ; il se contente de le couvrir en le minimisant. Est-ce vrai, Monsieur Duval ?

Écrit par : Jean Romain | 09/10/2014

Souvenirs souvenirs... Je me souviens d'un "Invité" à mon sujet, dans la TdG, signé du directeur de l'enseignement primaire de l'époque...C'était un certain Charles Beer qui était alors à la tête du DIP...

Écrit par : Duval | 09/10/2014

Hé oui ! Le petit monde de la hiérarchie du DIP et de l'Uni est désolant de prévisibilité, et cette IUFE est le sommet de la médiocrité.

Écrit par : Jean Romain | 09/10/2014

Depuis combien d'années déjà l'Arle a-t-elle dénoncé d'abord la création de cet institut et puis les dysfonctionnements ?

Mais je suis certaine, qu' au fond tout va très bien pour nos dirigeants.... on occulte les problèmes et on continuera à bricoler...

Ainsi va le monde, et Genève n'est pas une exception...Le DIP est pourri et il a créé cet institut pourri ! Et ceux qui siégeaient à l'époque dans la commission de l'enseignement supérieur sont coresponsables, mais ils ne le reconnaîtront jamais.

QUe les étudiants aillent se former ailleurs, rien ne changera, je n'y crois plus !

Écrit par : Marion Garcia Bedetti | 09/10/2014

Je fais partie des étudiants laissés sur le carreau en juin dernier. La situation de l'IUFE est lamentable. Je ne suis cependant pas certain que ce qui se profile soit mieux. Les établissements n'ont jamais joués le jeu. Aujourd'hui, l'IUFE bashing parviendra peut-être à faire tomber l'hydre, comme beaucoup au sein du DIP l'attendent depuis le début. Pour aller où? Genève retrouvera des directeurs tout puissants, aura à nouveau des profs sélectionnés parmi les petits copains (parfois enfants d'enseignants comme un notaire ou un médecin transmet son cabinet). En fin de compte, on aura laissé une centaine d'étudiants comme victimes pertes et profits et rien ne sera réglé.

Non, vraiment, je ne vois pas en quoi l'avenir devrait être plus réjouissant que le présent. Désolé Jean Romain, mais vos gesticulations n'en deviennent pas plus audibles. Moins, peut-être.

Écrit par : petit bonhomme | 10/10/2014

Heu... Des gesticulations audibles. Effectivement, sacré petit bonhomme !

Écrit par : Jean Romain | 10/10/2014

@Petit bonhomme
En ce qui concerne le primaire. la solution est très simple: revenir aux bonnes vieilles Etudes Pédagogiques qui fonctionnaient très bien. Pourquoi ne pourrait-on pas mettre en place une structure similaire pour le secondaire?
Ce qui est certain, c'est qu'il faut que le DIP reprenne la main en ce qui concerne la formation des enseignants et donc retirer tout pouvoir décisionnel à l'IUFE qui devrait se consacrer uniquement à la recherche....ou peut-être même disparaître.

Écrit par : Duval | 10/10/2014

Pour ce qui est de formation au secondaire, c'est plié. La structure va changer. Pour ce qui est du primaire, on travaille ma Motion. On va voir.

Écrit par : Jean Romain | 10/10/2014

@Didoune
Je publie volontiers votre commentaire/témoignage aussitôt que vous aurez répondu à la règle fixée:

Pour rappel, je n'accepte de publier que les commentaires dont l'auteur m'est connu.
Pour ce faire, chacun peut continuer à utiliser le pseudo qui lui plaît mais, j'exige que l'adresse email utilisée soit correcte et je demande au commentateur de me communiquer son nom et son adresse via mon adresse e-mail.
De cette manière, le commentateur reste anonyme pour les lecteurs et je suis seul à connaître son identité. De mon côté, je m'engage bien évidemment à préserver et à respecter cet anonymat.

Écrit par : Duval | 13/10/2014

Les commentaires sont fermés.