28/10/2014

Les 10 commandements de l'ordre du temple des pédagogos

OTP.gif









Sur sa page "facebook", Jean Romain dénonce la sottise militante qui a prévalu ces 30 dernières années...

Une école amnésique qui a oublié sa mission

L’école ne va pas bien. Pourquoi ? Elle obéit au prêt à penser du pédagogiquement correct. Ce qui se résume en 10 commandements :

1. Pas d’inquiétude : le niveau monte ! A toutes les époques on a prétendu qu’il baissait. Déjà Socrate…....


2. Tu construiras toi-même ton savoir. L’élève doit ressentir lui-même le manque de connaissance et cette faille, il va la combler en se confrontant aux autres.


3. Tu découvriras ludiquement pour apprendre vraiment, car le jeu est le tout de l’enfance.


4. L’école lieu de vie, la culture est élitiste ! Faire référence au génie ou au talent, à quoi que ce soit qui dépasse, c’est le crime de lèse-égalité dans nos sociétés bouffies d’ego.


5. Tu t’ouvriras à la transdisciplinarité. Il faut tout de suite enjamber les domaines de la connaissance pour pouvoir prendre en compte de manière synchronique les multiples facettes du savoir.


6. L’élève naît bon, ce sont les exigences qui le dépravent.


7. Apprendre à apprendre ! Puisque tout change tout le temps, il faut apprendre à s’adapter sans cesse aux nouvelles approches. On instaure la perpétuelle adaptation au bougisme.


8. Sélectionner c’est exclure ! Le mérite apparaît comme un piège, voire comme une imposture, s’y référer est anti-égalitaire. Tout le monde a le droit à tout : du droit aux études, on est passé au droit au résultat.


9. Donc : tu seras promu mécaniquement d’un degré à l’autre quoi que tu saches.


10. Le savoir-être ! Il faut apprendre aux élèves à être, fourre-tout vague et informe de principes de conduite qu’on ne peut jamais tester objectivement.



Pour rappel, je n'accepte de publier que les commentaires dont l'auteur m'est connu.

Pour ce faire, chacun peut continuer à utiliser le pseudo qui lui plaît mais, j'exige que l'adresse email utilisée soit correcte et je demande au commentateur de me communiquer son nom et son adresse via mon adresse e-mail.

De cette manière, le commentateur reste anonyme pour les lecteurs et je suis seul à connaître son identité. De mon côté, je m'engage bien évidemment à préserver et à respecter cet anonymat.

 

 

10:22 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Oui, André Duval. Il n'y a donc pas de crise scolaire : tout se déroule comme prévu puisqu'on laisse l'église des pédagogos (l'IUFE) non seulement former les futurs profs mais encore les dirlos.

Écrit par : Jean Romain | 28/10/2014

Au décalogue, l'autre, Milan Kundera ajoute un onzième commandement: "Tu ne mentiras pas"! (Kundera, L'immortalité)

A ce décalogue de l'ordre du temple de l'ordre des pédagogos des correspondrait, liste non exhaustive, à cet onzième commandement:

L'école ne va pas bien
La culture est élitiste
L'élève (disons présumé innocent) naît bon ce sont les exigences qui le dépravent

Pour l'école qui ne va pas bien... et que la culture est élitiste comment ne pas répéter après Bernard Haller homme d'humour et d'esprit: "Vérité d'évidence"?!

L'élève naît bon ("chères petites têtes blondes")! ce sont les exigences qui le dépravent:

En effet, qui force... fausse!

Vérité d'évidence.

Écrit par : Myriam Belakovsky | 30/10/2014

Les commentaires sont fermés.