Bonne nouvelle

image.jpg

Vous vous souvenez certainement de la pétition qui demandait la suppression des doublons au DIP ainsi que de la plus récente motion 2100 qui allait dans le même sens. En effet, elle réclamait au conseil d'Etat de modifier les attributions des directeurs d'établissement scolaire primaire aux fins qu'ils consacrent une partie de leur temps de travail à enseigner dans le ou les établissements qu'ils dirigent.

Eh bien, bonne nouvelle, ces deux objets ont été adoptés, à une large majorité, en plénière, lors de la dernière session du Grand Conseil et ceci malgré les gesticulations maladroites de certains députés dépassés par les événements...

Ce message du Parlement est très clair.

Ou bien le DIP l'entend désormais et alors il agit en conséquence, rapidement... ou bien il se trouve face à la menace du dépôt d'un projet de loi contraignant, sur la même base, projet que différents partis politiques agitent déjà s'ils n'obtiennent pas satisfaction dans de brefs délais.

Le communiqué de presse qui a suivi relève très justement qu'un directeur d'établissement enseignant n'est pas atypique. Plusieurs cantons procèdent de cette manière sans que cela ne pose problème. Au contraire, le fait de rester en contact avec les élèves et les membres du personnel enseignant vient renforcer leur autorité et leur respectabilité tout en permettant de garder un oeil sur la qualité des processus d'enseignement.

La Présidente du DIP, Madame Anne Emery Torracinta a bien entendu pris la parole en fin de débat...

Elle a dû sentir venir le “danger” qui la guettait et s'est donc empressée d'en appeler au bon sens des députés et surtout de demander leur confiance! Et de prétendre qu'elle travaille déjà à trouver les bonnes solutions pour le DIP.

Cela n'a pas suffi...

Les députés l'ont bien compris et le lui ont fait savoir :

La confiance se mérite, elle se gagne sur le terrain et se vérifie dans les actes.

A elle maintenant de faire en sorte de le prouver...

Commentaires

  • Les doublons continuent à être créés. Pas seulement au DIP d'ailleurs. On s'en occupe.

  • Hommage à vous M. Duval!

    Inlassablement, vous avez tapé sur le clou et il semblerait définitivement enfoncé ! Mais, comme vous, j'attendrai patiemment les faits sur le terrain.

    Nul doute, que le parti de la présidente du DIP tentera de contrecarrer le mouvement décidé par le Grand Conseil...

  • @moi
    Je publierai volontiers votre commentaire après
    Que vous vous serez plié à la règle que j'ai fixée (voir fin du billet précédent). Merci d'avance.

  • Vous êtes tenace, pugnace, j'aime les gens qui se battent pour leurs idéaux. Même lorsque ceux-ci ne me touchent pas de près.

Les commentaires sont fermés.