28/07/2015

Ti payes, ti payes pas, t'es couillonné quand même

guérite.jpg

- Hé, salut Cyprien, "comen va to" depuis le temps?

- Hé mais! C'est vrai, ça fait une paye qu'on a pas bu un verre ensemble. Qu'est-ce que tu prends?

- Une petite 3/8, ça te va? Alors, comment? Tu me sembles contrarié.

 

- Ben, tu sais que je possède une petite vigne en ça à Molignon?

- Oui, toute petite, 117 m2. Je crois me souvenir qu'au milieu, il y a aussi une jolie guérite en pierre...

- Justement! J'te raconte... C'était même dans le Nouvelliste... L'autre jour, y a un zigoto qui a garé sa voiture tout contre la guérite. Y devait y avoir des herbes sèches, le pot d'échappement bouillant, et voilà que sans crier gare, la bagnole a pris feu!

- Nom d'un chien!

- Ben, j'te dis pas! Des flammes pas possibles. Et ça a foutu le feu à ma guérite, tout ce qui est en bois y a passé, plancher, porte, fenêtres et "tutti quanti"! Le ramdam, les flics, les pompiers...la totale.

- Dis donc, heureusement que les assurances existent, celle du zigoto va apprécier...

- Tu rigoles ou quoi? C'est ce que je croyais. J'ai pensé, c'est pas trop grave, y que des dégâts matériels, son assurance va payer la remise en état de la guérite.

- Ben, évidemment, ça semble normal!

- Que nenni! Enfin, presque. Au début, y voulaient rien savoir les bougres, y disaient que ça ne les regardaient pas, que ça ne concernait pas la casco du zigoto! Que c'était à mon assurance de payer pour ma guérite.

- Mais? C'est pas possible?! C'est lui le responsable.

- A force d'insister, y z'ont accepté de faire marcher la RC du zigoto mais...ils se sont empressés de me demander l'âge de la guérite! Qu'est-ce que j'en savais, moi. Elle est ancienne, point barre. Sur ce, ils m'ont promptement fait comprendre que pour honorer le devis de remise en état que je leur avais fait parvenir, "il est tenu compte de l'âge et de l'usure de l'objet, au moment du sinistre". Je ne peux donc réclamer des dommages que "sur la base de la valeur vénale de la chose endommagée et non la valeur à neuf"...

- Ah, la vache!

- Alors, tu comprends, oui, je suis un peu contrarié, ils ne vont payer que le 50% des travaux à effectuer, le reste est pour ma pomme. Super les assurances, non. Y a un mec qui vient foutre le feu chez toi, il est entièrement responsable mais c'est quand même en bonne partie à toi de débourser.

- Hum, oui, en fait, c'est toujours comme ça avec les assurances. Tu payes, tu payes, mais le jour où tu as un pépin, tu te fais baiser. Allé, santé quand même!

13:40 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Et il y a encore de naïf qui pensent que les assurances nous veulent du bien!
MOCHE!

Écrit par : plumenoire | 28/07/2015

Il est pas bien réveillé votre Valaisan. Les guérites en question sont assimilées au patrimoine des vallées et sont cadastrés comme des raccards. La valeur des poutres anciennes dépasse la valeur à neuf de la reconstruction de la guérite.
Enfin, c'est ce que j'aurais essayé de défendre. Mais je ne suis qu'un Genevois qui voit le Valais avec des yeux de spéculateur.

Écrit par : Pierre Jenni | 28/07/2015

Les commentaires sont fermés.