01/08/2015

1er août 2015: Bicentenaire de l'entrée de la Suisse dans le Valais...

sandrine viglino.png

Connaissez-vous Sandrine Viglino, cette talentueuse humoriste valaisanne?

Elle était hier soir l'invitée du coin, Thyon Les Collons, pour y prononcer le discours officiel de la fête nationale.

Eh bien, voyez-vous, j'en ai entendus des discours du 1er août... jamais comme celui-ci. En bonne humoriste valaisanne, Sandrine n'a pas manqué la cible!

C'est très gentiment qu'elle a accepté de vous faire partager "sa" vision de notre belle Suisse.

A lire donc, en prenant, si possible, votre plus bel accent valaisan, appréciez:

 

DISCOURS 31 JUILLET - THYON 2000

(Texte de Sandrine Viglino avec la collaboration de Guy Schrenzel, Christophe Bugnon et Darius Mac Chifon).

 

Bonsoir Thyon!

 

Je suis très contente d’être ici ce soir avec vous.

 

Quand on m’a téléphoné pour m’inviter, j’ai compris : « Sandrine veux-tu faire le discours du premier août à Sion. » J’ai hésité....La capitale, des milliers de spectateurs...Bof ! Heureusement. J’avais mal compris. En fait, c’était faire le discours à Thyon.

 

C’est un rêve de jeune fille qui se réalise ce soir. Je me rappelle, quand j’étais petite, le soir du premier août j’avais toujours un regard un peu triste. Mes parents me demandaient : à quoi penses-tu Sandrine? Je répondais: « Je me demande si un jour je pourrai faire le discours du premier août à Thyon.» après le psychiatre a dit à mes parents que ce n’était pas trop grave, et que ça allait passer. J’ai donc fait 10 ans de thérapie avec le psy. Ca lui a payé ses vacances à la montagne et moi je guéris enfin aujourd'hui.

 

C’est donc un honneur, un plaisir et un rêve en tant que femme  de faire ce discours. Je dis femme parce en général on confie le discours à des politiciens ou des gens d’église. Dans la plupart des cantons romands y’a même deux orateurs : le politicien ET le pasteur. En Valais c’est plus simple on prend un PDC et on a le duo pack « Politicien-église ».

Mais pas ce soir. Merci Thyon d’innover. Merci de m’avoir invitée !

 

Et surtout quelle chance de faire le discours du 1er aout un 31 juillet. C’est ça Thyon. Avoir toujours un coup d’avance. Comme avec Thyon 2000. LA station dont le nom nous a fait rêver… Dans les années 70 c’était hyper novateur de parler de l’an 2000. Bon, maintenant l'an 2000... Comment dire? C'est un peu comme si y avait un concours où on peut gagner un Iphone 3. Ca fait plus trop rêver…

Je propose donc de prendre de l’avance sur le retard et de rebaptiser la station Thyon 3000. Pour être modernes et tranquilles pendant un bon petit moment. Et puis, en l'an 3000 personne ne viendra se moquer des vieux remonte-pente parce qu'avec le réchauffement climatique, Thyon 3000 sera devenu une station balnéaire.

 

Mesdames et messieurs, c’est la première fois que j’accepte de faire un discours du 1er août. Si j’ai accepté, ce n’est pas parce que c’est mon cousin qui me l’a demandé, mais c’est parce que cette station est incroyable.  Un dynamisme. Une énergie. Des évènements à la pointe de la technologie. Par exemple dès demain, tenez-vous bien : y a une brocante ! Et c’est pas n’importe quelle brocante. C’est la brocante des Alpes. Ca change tout. En plaine, une brocante t’as des vieux trucs à acheter ! Tandis que là, la brocante des alpes, bon t’as aussi des vieux trucs à acheter, mais des vieux trucs qui ont fait l’inalpe ! Comme les vaches.

 

Ensuite le 2 août ça continue avec des évènements incroyables : y a une course à pieds ! La course Thyon-Dixence. Des paysages à couper le souffle. Enfin y paraît parce que l’année passée je l’ai faite et on voyait pas à 2 mètres tellement y avait du brouillard. Alors cette année, pour profiter du paysage, j’ai décidé de refaire la course à pieds mais sur deux jours et être de retour le 3.

 

Parce que du 3 au 8 août,  pour reposer ceux qui ont mal aux jambes à cause de la course, aux Collons, y a un truc mais de malades : un concours de tronçonneuses. Enfin ici y disent « le symposium des sculptures sur bois », mais en vrai, ca va tronçonner toute la journée. Profitez du doux bruit de la tronçonneuse les 2-3 premiers jours quand y dégrossissent les troncs d’arbres parce qu’après finito la tronçonneuse. Les artistes utiliseront les outils qu’ils ont achetés à la brocante des alpes pour peaufiner les sculptures. Enfin les finitions se feront délicatement, au couteau suisse afin que tout soit terminé aux vacances de Noël  quand vous reviendrez à Thyon. Parce qu’on aime revenir à Thyon.

 

Car en hiver ici,  y a des trucs uniques à Thyon. Y a la coupe du monde de télémark. Alors ça va pas vite et c’est pas spectaculaire comme la descente à ski, mais au moins, on a bien le temps de les voir descendre. Et  ceux qui font ça,  sont souples du genoux et font des beaux gestes élégants… comme dans les films en noir et blanc.

C'est sûr que les adeptes du télémark  sont un peu bloqués dans les années 1920-1930, mais au-moins, ça les fait encore rêver quand ils parlent de Thyon 2000.

 

Mais parlons plutôt de ce qui nous rassemble ce soir. Nous sommes là pour un évènement exceptionnel: la fête nationale suisse. Et 2015 est une année particulière. Nous fêtons cette année le bicentenaire de l’entrée de la Suisse dans le Valais.

Ha le Valais. Quel canton fabuleux ! C’est Games of throne mais en mieux. Chez nous les Stark, Lannister et autre Baratheon, c’est Fournier, Darbellay et Couchepin. Et ça fait des siècles qu’on a des guerres de clans: ça s’appelle «Gamay of Rhône ».

 

Le Valais a surtout la grande chance d’être habité par des valaisans. Un peuple incroyable dont je fais partie. On nous surnomme les Corses de Suisse. Je rassure les touristes présents ce soir, nous ne faisons pas péter des maisons mais des bouchons.

 waldstatten.pngMais qu’est-ce exactement que la fête nationale du premier août.  Souvenez-vous :

Au début du mois d’août de 1291, sur la prairie du Grutli, au bord du lac des 4 cantons, les trois cantons primitifs, Uri, Schwytz et Unterwald se disent oui ! Enfin Ja.  C’est du reste à ce que je sache la dernière fois que ces cantons primitifs  ont dit « oui » à quelque chose.

 

Ils écrivent un pacte, savamment nommé le « pacte de 1291 »…C’était des paysans de montagne fallait pas leur en demander trop au niveau des titres.

 

Donc, Werner Stauffacher (un paysan de Schwytz), Arnold de Melchtal (un paysan du Melchtal, une région pas loin du  Mordor), et Walter Fürst (un vendeur d’électroménager), font le serment, et commandent trois décis de blanc. Ce geste est resté dans l’histoire. C’est l’événement fondateur de la confédération.

 

Depuis, on célèbre la fête nationale le 1er août, en faisant des discours de qualité, comme ce soir, en chantant l’hymne national, et en prenant une grosse cuite en commandant 3 décis. Du reste passablement de communes intelligentes, comme Thyon préfèrent faire la fête le 31 juillet, histoire de profiter du 1er août pour cuver sa gueule de bois.

 

Le premier août, c’est important pour nous car on peut montrer nos racines et notre culture. Notamment avec la raclette ou les combats de reines. Ha Les combat de reine. Des vaches qui se battent corne contre corne pour savoir laquelle est la plus cocue. Enfin c’est ce que j’ai compris. Parce qu’au combat de reines on comprend pas ce qu’on voit. L’important n’étant pas « ce qu’on voit », mais « qui c’est qui nous a vu » !  Le combat de reines le plus célèbre est celui d’Aproz. C’est notre Wimbledon à nous. Bon sauf qu’il parait que notre reine sent moins bon. 

 

Même moi je me suis surprise à regarder à la télé le combat de reines….Pas pour les vaches mais pour voir qui y avait… Si Darbellay était là, Fournier, Giroud et son chapeau. Ha y a des belles bêtes !

 

Bref mesdames et messieurs, vous l’aurez compris, vous avez choisi le plus beau canton du monde pour fêter la création de la Suisse. Je dirai même que vous avez choisi la plus belle région. Thyon. Une région chantée par les plus grands comme Pierre Bachelet . Souvenez-vous de son tube (chanté sur l'air "Les Corons"):

 

J’adore, monter aux Collons !

J’espère aller jusqu’à Thyon

Aux beuses faut faire attention

Ici c’est plein de modzons

 

 

Et si vous ne deviez retenir qu’une chose ce soir. C’est notre geste fondateur que vous ferez à chaque fois que vous commanderez 3 « décis d’ici ».

 

Merci à vous tous d’être venus fêter cet événement avec nous à Thyon, aux Collons.

Merci de votre attention et bonne fête nationale à tous!

 

17:04 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook

Commentaires

Vachement patriotique.

Écrit par : Géo | 01/08/2015

L'occasion de tester mon accent valaisan. Merci pour cette tranche de terroir.

Écrit par : Pierre Jenni | 04/08/2015

Waterloo, 200 ans déjà! ça passe vite.. 1815 c'est le congrès de vienne

1815, c'est finito les pays envahis spoliés occupés par le corse empereur
et donc 1815, c'est la fin de l'invasion des français, de l'occupation napoléonienne, de l'annexion bonapartiste du Valais à la France

200 d'un peu de liberté

Écrit par : suisse & genevois déshérité | 04/08/2015

Les commentaires sont fermés.