06/08/2015

Une expérience qui laisse pantois

photo (4).JPG

- Oh Cyprien!

- Oh, salut, alors comment?

- Ben, dis donc, tu me croiras ou pas mais y m'est arrivé un truc assez incroyable!

- Raconte...

- Ce matin, j'étais tranquillement installé sur le balcon du chalet et voilà que deux types se ramènent dans le coin et commencent à fouiner un peu partout. Y en avait un avec une longue perche munie d'un appareil bizarre à son bout.

- Oui, et alors?

- Tu me connais, je suis un peu curieux, alors au bout d'un moment, je suis allé à leur rencontre pour leur demander ce qu'ils cherchaient.

- De l'or?

- Non, non. Ils m'ont expliqué qu'ils faisaient des relevés topographiques de toutes les bouches d'eau qui alimentent les immeubles et chalets avoisinants grâce à cet appareil qui n'est rien d'autre qu'un GPS.

- Pfffff, c'est du sérieux, hyper précis alors.

- Oui, pas de problème pour les bouches d'eau apparentes et bien visibles mais voilà, elles ne le sont pas toutes. Avec le temps, y en a plusieurs qui sont cachées, légèrement enterrées sous une mince couche de terre, impossibles à déceler.

- Aie, mince, ils n'ont donc pas pu toutes les répertorier.

baguettes.jpg

- Eh ben si! Et c'est là que ça devient extraordinaire! Voilà que l'un des deux lascars a sorti de son sac deux baguettes de cuivre en forme de L...

- Tu rigoles?!

- Non! Moi aussi, j'ai eu un petit sourire quand je l'ai vu, une baguette dans chaque main, commencer à arpenter le terrain alentours... Mais, j'ai commencé à me poser des questions lorsque les baguettes, comme par magie, s'écartaient et qu'en ce point précis où le phénomène opérait, en creusant un peu, mon gaillard découvrait une nouvelle prise d'eau jusque là ignorée!

- J'y crois pas, il t'a fait marcher.

- Y a pas de raison! Je n'étais pas prévu dans l'histoire. Ces deux la faisaient simplement leur boulot.

- Hum, c'est vrai.

- Du coup, j'ai demandé si je pouvais essayer ces baguettes magiques. Ca tombait bien, je ne savais pas où était la vanne d'eau qui alimente le chalet.

- Ouais, et...?

- Tu ne me croiras pas! CA MARCHE! A l'aide de ces deux baguettes qui s'écartaient miraculeusement aux bons endroits, j'ai retrouvé, moi même, tout seul, à plus de 30 mètres du chalet, la bouche d'eau qui le dessert ainsi que toute la canalisation enterrée qui court jusqu'au bâtiment!

- Incroyable! J'ai toujours cru que c'était du pipeau ces histoires.

- Je n'en revenais pas. Du coup, sous le regard satisfait de mon "sourcier", je me suis amusé encore un moment à repérer, sans problème, les différentes canalisations d'eau qui alimentent les autres immeubles voisins. C'est assez stupéfiant cette sensation...

Et puis, à la suite de cette expérience, je me suis dit que cet anachronisme était quand même inouï... On est au XXI siècle, on utilise des appareils les plus sophistiqués comme ce GPS mais, quand la technique se retrouve face à un problème insoluble...voilà que ce sont des trucs presque aussi vieux que le monde qui viennent à notre secours.

- Ouais, à l'ère des ordinateurs, de la conquête spatiale, etc., ça laisse pensif...

- Eh, ben, tu vois, au début ça m'a estomaqué, mais, tout compte fait, ça me rassure.

Tu bois un verre?

17:06 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook

Commentaires

Une bonne manière de démontrer que la décroissance est tout à fait possible, sans que nous perdions une belle qualité de vie, et que des moyens technologiques chers et lourds en métaux ne sont absolument pas de premières nécessités.
Merci pour cette histoire toute simple et terriblement source de vie!

Écrit par : Corélande | 06/08/2015

Attention à l'engrenage. Vous pouvez maintenant utiliser ces baguettes dans votre appartement afin de localiser les points telluriques qui forment une trame plus ou moins régulière et sur lesquels il serait opportun de ne pas poser son lit. Mais je vous déconseille d'essayer car vous n'arrêterez plus. C'est comme les cacahuètes ou la chirurgie esthétique.

Écrit par : Pierre Jenni | 07/08/2015

Les commentaires sont fermés.