01/10/2015

Papiere bitte!

sortie.jpg

 

Eh bien! Désormais, ils ont intérêt à être persévérants et courageux les instits qui voudraient s'aventurer à faire une sortie ou un camp avec leur classe!

Parce que la Directive du DIP sur les sorties scolaires, d'août 2015, n'est pas triste...

Pensez donc, pas moins de 16 pages de mise en garde.

Surtout, ne pas se décourager...mais ils vont devoir s'accrocher les braves instits pour emmener tous ces petiots en vadrouille ou en camp de ski.

En guise d'aperçu, je vous laisse découvrir le pompon. C'est la consigne qui concerne les accompagnants obligatoirement nécessaires à toute sortie. Quand on sait la difficulté à trouver des personnes disposées à vous rendre ce service, voilà qui fait....sourire:

Pour les courses d'école et les classes multicolores, il incombe à l’enseignant de trouver un-des accompagnant-s âgé-s de 18 ans et plus qui le seconde-nt dans son travail de surveillance et d’animation. Dans ce but, l'enseignant veillera à choisir des accompagnants connus de lui ou de son entourage, ou recommandés par des personnes de confiance.

Jusque là, rien à dire. Mais, en ce qui concerne la suite...

Toutefois, pour tout accompagnant qui n'est pas un collaborateur du DIP, un extrait du casier judiciaire sera demandé, dont la validité est étendue et couvre l'année scolaire en cours. Les frais relatifs à cette démarche administrative seront couverts par le budget de la classe multicolore.

Rien que ça! Parce que, vous comprenez, les enseignants sont des bobets incapables de juger de leurs bons choix! Vous vous imaginez, vous, demander ce casier judiciaire à l'un de vos parents ou amis?

Bref, on vit une époque formidable!

Il est bien loin le temps où l'instit avait un certain crédit! Celui où le DIP faisait encore confiance à son corps enseignant parce qu'il savait que le "maître" avait le sens des responsabilités.

18:50 | Lien permanent | Commentaires (7) | |  Facebook

Commentaires

De qui ou de quoi parlez-vous ? Du DIP ? Vous lui accordez donc encore une quelconque crédibilité ?

Écrit par : Mère-Grand | 02/10/2015

J'ai toujours beaucoup d'admiration pour les responsables de l'organisation et les accompagnants des sorties de classes, je l'ai fait une fois avec des élèves du primaire et je n'ose pas penser à la responsabilité dans les classes supérieures. Bon week-end.

Écrit par : grindesel | 02/10/2015

Monsieur Duval pourquoi s'étonner encore de ce monde scolaire axé de plus en plus sur la stupidité
Il suffit de voir les nouveautés sans doute proposées par les Bio-logistes du Giec
Elles consistent à créer des classe maternelles qui offrent l'école dehors par n'importe quel temps
Jusque là il n'y a rien à redire mais quand on sait que les responsables ont pour mission de laisser les enfants plonger leurs petites mains dans la terre sans qu'ils puissent se laver les mains ceci tout au long de la journée entre terrains cultivables ou non et quand on sait qu'en forêt voire même en campagne il peut y avoir des excréments de chats ou de faune sauvage .bonjour les oxyures avec risque de ténia si les menottes sales contiennent des fruits forestier que les enfants sont invités à déguster sur place
Un médecin a déclaré ,il faut que l'enfant développe son système immunitaire soit,mais intelligemment car même de simples oxyures peuvent provoquer de sérieux problème de santé avec risque de péritonite aigûe
Et le ténia croyez le bien n'est jamais une partie de plaisir non plus
On averti les gens depuis 2000 de ce qui a causé de sérieuses pathologies chez les enfants de notre génération ou on parle dans le vide ou certains politiciens très intellos s'imaginent être plus intelligents que ceux les ayant précédés et pourtant un Dirlo de gymnase avait averti ses èlèves lors de la remise des diplômes ,on ne vous donne que des bases mais ne vous croyez surtout pas plus intelligents que ceux vous ayant précédé
Très belle journée pour Vous Monsieur

Écrit par : lovejoie | 03/10/2015

L'année dernière il y a eu un sérieux, très sérieux problème dans un camp, à Genève, et le directeur a été obligé de rapatrier la classe en urgence. Alors je comprends....

Écrit par : vieuxschnock | 03/10/2015

@vieuxschnock
Ce n'est pas suffisant...Peut-on alors en savoir un peu plus? Par exemple, ce problème était-il lié directement à un accompagnant ou était-il d'un autre ordre auquel cas, votre commentaire serait hors sujet? Par ailleurs, si un accompagnant était concerné, un extrait de son casier judiciaire aurait-il évité ce problème?

Écrit par : Duval | 03/10/2015

Ma fille Zoé (14) vient de m'annoncer qu'elle ne pourra pas aller voir le concert de sa star à l'ARENA sans la présence d'un adulte.
Mais d'où vient ce besoin de sécurité absolue ? Risque zéro. C'est pas une vie. C'est pas la vie.
A moins que ce ne soit une stratégie pour remplir la salle...

Écrit par : Pierre Jenni | 15/10/2015

Vous connaissez le giratoire de l'avenue du Pailly angle Crozets ? Celui qui bloque la circulation jusqu'à l'entrée du pont de l'Ecu.
Et bien figurez-vous vieuxschnock que cette réalisation a été la conséquence du seul accident mortel répertorié à ce carrefour depuis qu'il existe.
Avec votre logique, on ne se lève plus le matin. On ne sait jamais, un pot de fleur pourrait vous tomber sur la tête.

Écrit par : Pierre Jenni | 15/10/2015

Les commentaires sont fermés.