Avions de combat totalement inutiles

avion.jpg

Je persiste et signe, parce que c’est tout de même insensé !

Sur la question de l’achat de nouveaux avions de combat, vous pouvez écouter tous les débats que vous voulez, regarder toutes les interventions sur les réseaux sociaux, lire tous les articles de journaux ou lettres de lecteurs, vous ne trouverez pas la réponse à la question essentielle. Non, on se contente de nous bassiner sur le prix de ces avions, 6 milliards, 24 milliards… beaucoup d’argent de toute façon. Certes la question financière a son importance, parce que, moi, quand j’achète quelque chose, à moins que ce soit un bibelot de décoration, je veux que ce quelque chose soit utile.

Une bataille de chiffres qui ne fait que masquer LA QUESTION !

Très concrètement, à QUOI ces avions servent-ils ?

Pas un Ador, pas un Nantermod, pas un Eggly sur cette plateforme, pas même une cheffe de la défense pour vous répondre si ce n’est : pour notre SECURITE. Point de développement ! Personne pour nous expliquer ce que cette sécurité représente concrètement. En sont-ils donc incapables ?

Imaginons qu’un avion étranger indésirable pénètre dans le ciel suisse. Encore faut-il pour cela que cet avion ait traversé sans encombre l’espace aérien de nos voisins… mais admettons.

Le voilà survolant notre territoire, que se passerait-il ? Nos fringants avions de combat décolleraient aussitôt et se hâteraient d’encadrer l’importun. Impossible de lui faire une queue de poisson ou d’installer un barrage sur sa route! Alors quoi ? Il n’y a pas beaucoup de choix. Lui intimer l’ordre de se détourner de sa route. Et si celui-ci n’obtempère pas ? L’abattre !

Je repose donc la question. Point besoin de ces avions, notre DCA n’est-elle pas justement qualifiée et apte à répondre à cette soi-disant menace ? Les opérateurs radio au sol sont-ils inexistants. Les missiles sol-air sont-ils au rebus ?

J’ai beau chercher, je ne trouve aucun sens à l’achat pharaonique de ces avions de combat. Sauf réponses convaincantes, mon choix de vote est fait.

Commentaires

  • "Au XXIe siècle, il est quasi impossible d'abattre un chasseur moderne ou un bombardier stratégique avec un canon antiaérien du fait des vitesses importantes ou des altitudes auxquelles ils opèrent" (Wikipedia, article Canon antiaérien). Personnellement, et pour ma sécurité, je me soucie plus d'écouter les avis des professionnels, les militaires, plutôt que ceux d'antimilitaristes idéologues et incultes en l'art de la guerre!. Quant à nos voisins, je doute qu'ils se soucient d'abattre des avions qui survolent leur territoire à très haute altitude, pour ensuite lâcher leurs bombes ou foncer en piqué sur la Suisse! De toute manière, le pari est risqué. Les Allemands n'ont-ils pas retenu chez eux nos... masques médicaux! Alors, imaginez en temps de guerre!

  • « L’art de la guerre »!!! Hum

  • Donc, les missiles sol-air ne servent à rien. Yououou, le méchant jet plonge de 10.000 mètres sur la Suisse, précisément sur l’hôtel Palace Davos où loge le président Machin. On est en pleine science-fiction!

  • Tous nos voisins ne se posent pas la question sur l'utilité ou non d'une force aérienne, ceci malgré les nouvelles menaces comme la cybercriminalité. Les attaques cyber viennent de pays qui possèdent des forces aériennes conséquentes…
    Voici ma réflexion sur l'utilité d'une force aérienne en Suisse pour ces trente prochaines années :
    Les menaces pour l'Europe et la Suisse, viendront de pays qui ne sont pas vraiment des démocraties, et qui utilisent des moyens politiques, économiques basé sur des rapports de forces, ces pays : Russie / Chine utilise le développement technologique comme outils de répression et de contrôle. Les USA sont aussi une menace pour le monde, mais chez eux, le processus démocratique et fondamentalement acquis, et le président n'est pas élu à vie ! (Heureusement !)

    La Chine met en service chaque année l'équivalent de l'équipement de l'armée Française ! Ces ressources conséquentes ne sont pas anodines. La Chine à des conflits territoriaux avec TOUS ses voisin…

    La Russie développe et teste des armements ( Avions et Chars ! ) en Syrie et en Lybie, et ils ne sont pas près de partir… Je ne suis pas sûr que Poutine devienne un grand démocrate…Le coup de Poker avec la Crimée est significatif !

    Actuellement cette menace est indirecte pour la Suisse, mais inévitablement l'Europe / OTAN devra faire des choix par rapport à la politique de confrontation de ces pays. ( Ex. Ukraine + Biélorussie ) Cela c'est déjà produit lors des accords de Minsk avec Madame Merkel et François Hollande face à Poutine.

    Et croyez-moi la surveillance de l'espace aérien des pays de l'Otan n'est de loin pas imperméable ! Voici les chiffres du taux de disponibilités des avions de l'Otan :
    https://www.challenges.fr/entreprise/defense/56-des-avions-incapables-de-voler-l-incroyable-talon-d-achille-de-l-armee-francaise_519262
    http://www.opex360.com/2018/03/01/30-avions-de-combat-eurofighter-typhoon-allemands-ont-ete-disponibles-2017/

    Revenez trente ans en arrière pour voir les menaces et les conflits qui se sont produit en Europe et au Moyen Orient malgré les promesses de la fin du communisme.

    Cette votation permettra à notre pays d'assurer sa propre sécurité aérienne pour plusieurs années, tout en offrant ses bons offices aux pays qui recherchent vraiment des solutions pour que les droits humains soient respectés

    L'un n'empêche pas l'autre !

    Cordialement

    Didier

Les commentaires sont fermés.